Sign in
Download Opera News App

 

 

Sommet de Paris : volonté de relance des économies africaines ou volonté de surendettement ?

Un sommet des chefs d'États et de gouvernements se tient depuis ce matin à Paris sur la relance des économies africaines. Quoi de plus normal dans cette période fragile de pandémie de la covid-19. Malheureusement le constat c'est bien la générosité frappante de la la France a octroyé des crédits au pays africains. Elle dont l'économie n'a échappé aux affres de cette crise mondiale. Ainsi la Côte d'Ivoire par exemple vient de décrocher une enveloppe de 500 milliards de la part de l'hexagone. C'est donc un triomphe comme les journaux proches du pouvoir d'Abidjan en font la Une. Mais en réalité c'est que cette somme colossale n'est pas un cadeau du Père Noël, puisqu'il faudra la rembourser et avec des intérêts.

Or la dette de la Côte d'Ivoire dépasse déjà les 14.000 milliards de FCFA. Certes la relance d'une économie nécessite un financement extérieur surtout dans nos sociétés africaines qui ne font face à la concurrence et aux grands défis à relever. Seulement le hic c'est bien que, nos économies qui n'arrivent pas depuis les années des programmes d'ajustement structurel à se sortir du carcan des dettes qui continue de les étrangler, continuent plus que jamais de s'endetter.

Y a-t-il vraiment une volonté manifeste de l'occident à travers ce sommet de Paris de relancer les économies africaines ou alors une volonté de surendettement de nos Etats, qui eux brandissent ces prêts comme de véritables trophées de guerres ?

Content created and supplied by: Padocakaffou (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires