Sign in
Download Opera News App

 

 

Armée : ce puissant avion de guerre fait partie de l’équipement de l’armée ivoirienne

Profitant du salon aéronautique de Farnborough, les constructeurs italien Agusta et américain Bell Helicopter Textron annoncèrent le 8 septembre 1998 la création d’une coentreprise devant assurer le développement de deux appareils : le Bell/Agusta BA609, un convertible dont le programme avait été lancé conjointement par Bell et Boeing, et l’Agusta Bell AB-139, qui remplaçait un projet antérieur d’Agusta, une version utilitaire de l’Agusta A.109 Hirundo.

Un accord définitif fut conclu le 6 novembre 1998, Bell étant actionnaire majoritaire de l’ensemble des deux programmes mais ne couvrant que 25 % du programme AB-139, soit l’assemblage de l’appareil pour le marché américain.

Agusta (75 % des risques) étant responsable du développement de l’hélicoptère, de sa certification et de sa fabrication pour le reste du monde. 


Une participation qui a en fait été partagée avec GKN Westland (Entraînement du rotor anti-couple), Honeywell (Avionique), Kawasaki (Transmission principale), Liebherr (Atterrisseur et conditionnement d’air), Pratt & Whitney of Canada (Motorisation) et PZL-Świdnik (Éléments de cellule).


Biturbine et polyvalent, le nouvel hélicoptère devait pouvoir transporter 15 personnes ou 2 500 kg à 290 km/h, répondre à la nouvelle norme FAR/JAR 29, et être adaptable à de multiples rôles : Évacuation sanitaire, opérations de police armée, lutte incendie, 


Une maquette grandeur fut présentée au salon du Bourget en juin 1999, puis une version militaire annoncée en juillet 2000.

Cette version militaire n'a pas été retenue par l'US Army dans le cadre du programme Light Utility Helicopter Program (remporté par l'Eurocopter UH-72A), mais semble devoir connaître un certain succès.


Côte d'Ivoire: un appareil de transport VIP acquis en 2015

Content created and supplied by: Actusnews (via Opera News )

armée

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires