Sign in
Download Opera News App

 

 

Relance des économies africaines à Paris : il faut se sortir du carcan de l'endettement

Le sommet de Paris sur la relance et le financement des économies africaines en début de cette semaine a vu la participation de plusieurs chefs d'États et de gouvernements africains. C'est une très bonne initiative à saluer surtout que toutes les économies du monde ont été sérieusement éprouvées depuis le début de cette pandémie de la covid-19. Seulement voilà que ce sommet s'était transformé en une véritable foire de prêts aux pays africains.par la France et les autres partenaires internationaux. Dans certains pays comme la Côte d'Ivoire dont la chef de l'État s'est vu accordé une enveloppe de 500 milliards de FCFA, les journaux proches du pouvoir d'Abidjan n'ont pas manqué de brandir cela comme un trophée. Y a-t-il un mérite pour les économies africaines à continuer de se voir octroyer chaque fois ces prêts de capitaux étrangers qui de toute façon seront remboursés avec des taux d'intérêt ?

Jusqu'à quand allons nous nous sortir de ce carcan de l'endettement qui en réalité étrangle nos économies plus que ne les fait sortir du trou? N'est ce pas les économies des pays occidentaux qui au contraire ont été les plus éprouvées pendant cette crise mondiale de la covid-19? Comment comprendre alors cette subite générosité de l'hexagone à accorder autant d'argent aux pays africains?

Un pays comme la Côte d'Ivoire dont la dette extérieure avoisine déjà la bagatelle somme de 14.000 milliards de FCFA, sans compter la signature en début de ce mois de mai de la somme de 43 milliards de FCFA pour la construction du métro d'Abidjan avec le ministre français de l'économie, risque de ne pas sortir sitôt de ce cycle de l'endettement.

Content created and supplied by: Olivierakaffou (via Opera News )

Paris

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires