Sign in
Download Opera News App

 

 

COSEFCI : de plus en plus victimes de bastonnade, les enseignements dénoncent et mettent en garde

Éducation : La COSEFCI dénonce la bastonnade dont fait l'objet les enseignants. Elle met en garde.



L'année scolaire 2021-2022 a démarré ce lundi 13 Septembre 2021. Même si les parents d'élèves traînent les pas pour l'heure, toute la communauté éducative est déjà en place. 

La COSEFCI, Coalition Secteur Éducatif/Formation de Côte d'Ivoire vient de produire un communiqué relatif à la réunion de la rentrée scolaire 2021-2022. 

Dans ce communiqué, la COSEFCI félicite Madame la Ministre Mariatou Koné pour les différentes réformes initiées cette année pour le rehaussement du système éducatif ivoirien. Cependant, elle s'inquiète du mutisme du ministère sur un phénomène qui prend de l'ampleur dans le milieu éducatif. Il s'agit de la bastonnade des enseignants par les élèves. Selon la COSEFCI, "un phénomène gagne du terrain ces dernières années sans que nos autorités éducatives ne s’en émeuvent, c’est assurément les bastonnades dont font l’objet les enseignants de Côte d’Ivoire de la part de leurs propres élèves."

Toujours selon la COSEFCI, "des tribunes aussi solennelles que celles des grands rendez-vous comme les réunions de rentrée devraient être des occasions de prédilection pour condamner de tels actes et arrêter des sanctions contre ces élèves indélicats. Mais là encore, que nenni ! Enseignants yako ! Serait-on tenté de dire."

Pour la COSEFCI, le ministère devrait condamner sévèrement ces agissements des élèves et souvent des parents d'élèves qui tentent à marginaliser et banaliser la fonction des enseignants

Nous espérons que le cri de cœur de la COSEFCI soit entendu.


Kauney Mustafa

Content created and supplied by: MustyK (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires