Sign in
Download Opera News App

 

 

Corrections des examens scolaires/ Mariétou Koné va-t-elle prendre de nouvelles décisions?

Avant son arrivée au ministère de l'éducation, les épreuves écrites des examens du Cepe, du BEPC et du Bac se corrigeaient dans les centres de composition. Mais depuis sa prise de fonction, l'ex- ministre de l'éducation nationale et de l'enseignement technique, Mme Kandia Kamara a décidé que les épreuves écrites des examens scolaires (BEPC et Bac) soient corrigés dans les chefs-lieux de directions régionaux du Menet. Ainsi donc un professeur pouvait quitter la ville de Zouan-Hounien pour se Rendre à Man située à 120 km pour les corrections du BEPC ou du Baccalauréat. Les enseignants de Toulepleu rejoignaient la ville de Guiglo pour accomplir cette activité académique. Cette décision a soulevé des grincements de dents chez ces professeurs qui ne cessent de se plaindre de cette situation surtout que ceux-ci sont régulièrement victimes d'accidents de circulation ou d'effet climatique. En 2014, un professeur d'Eps a été tué dans un accident de circulation alors qu'il tentait de retrouver la ville de Bangolo après des épreuves physiques de Bepc dans la ville de Duekoué. Malgré les plaintes de ces enseignants, cette situation perdure. Là nomination de Mme Marietou Koné au poste de ministre de l'éducation nationale suscite de réels espoirs chez chez professeurs qui souhaitent le rétablissement de l'ordre ancien, c'est a dire faire corriger les copies dans les centres d'examen. Cet appel sera-t-il entendu par la ministre Koné Marietou ? En tout cas, tous les regards sont tournés vers elle pour soulager les enseignants qui souhaitent l'amélioration de leur condition de travail.

Kanou Francklin.

Content created and supplied by: Kanoufrancklin (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires