Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire: Éducation Nationale / Les examens de fin d'année menacés: Mariatou Koné en difficulté

Un vieux sage nous disait un jour que les problèmes ne se déplacent pas, ils se résolvent car on prend pas crédits pour payer crédits ...

Le secteur le plus touché en Côte d'Ivoire depuis ces dernières années reste l'éducation nationale. L'on a tous applaudi quant à la nouvelle nomination du Professeur Mariatou Koné à la tête du ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation.

Quelques semaines après sa nomination, Mariatou Koné n'a cessé de montrer son engagement pour faire face aux difficultés que lui engage son portefeuille. Dans cette optique elle décide de rentrer en contact avec les acteurs de l'éducation nationale pour régler les problèmes de ses prédécesseurs.


Certains problèmes ont été résolus et d'autres malheureusement déplacés.

Ainsi, dans un état de colère s'est tenue le mercredi 28 avril 2021 dernier au groupe scolaire "SOGEFIHA 6" à Yopougon une Assemblée Générale Extraordinaire réunissant donc plusieurs acteurs de la formation éducative en Côte d'Ivoire en occurrence les syndicats affiliés à la Coalition des syndicats du secteur éducatif/formation de Côte d'Ivoire (COSEFCI).

Au sortie de cette réunion, ceux-ci ont décidé d'une grève illimitée et malheureusement de lancer un mot d'ordre de boycott au sujet de tous les examens scolaires sur le territoire national ivoirien.

Cette décision selon un commentaire sur la page Facebook (coalition éducation-formation), le COSEFCI déclare être remonté car le gouvernement ne tient jusqu'à présent pas compte de leurs revendications déposées depuis bientôt trois ans.

De plus, Selon le secrétaire général national Kouamé Bertoni, porte-parole de la COSEFCI, ces décisions seront mises en exécution si rien n'est fait jusqu'au mois de Mai. Rien n'étant encore fait jusqu'à aujourd'hui 4 Mai 2021. Les choses se préparent pour une éventuelle réunion de prise d'action. Mais que fera réellement la COSEFCI ?

Espérons que les différents leaders trouvent un terrain d'entente au plus vite pour sauver les examens.

C'est vrai c'est déjà trop lourd pour Mariatou Koné mais nous croyons en son charisme et sa force de frappe et surtout en sa qualité de leader intellectuelle.

Que DIEU garde la Côte d'Ivoire et surtout l'école Ivoirienne

Quant à nous #Allons_seulement

Content created and supplied by: Vérités_absolues (via Opera News )

côte d'ivoire mariatou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires