Sign in
Download Opera News App

 

 

Elle frappe une élève de la maternelle et laisse des traces dans le dos, les parents portent plainte

Dimbokro école Comikro, une éducatrice préscolaire va un peu fort avec une élève de la maternelle.

L'éducation scolaire, deuxième éducation après celui de la maison était jadis redoutée tant les enseignants avaient carte blanche pour punir comme il voulait afin de faire produire à l'élève les meilleurs résultats en et bien se tenir en terme de discipline. Et le meilleur moyen pour les maîtres et maîtresses de l'enseignement scolaire était la chicotte.

La courroie de moto, le tuyau rouge de protection de fil électrique, le bâton d'acacia etc... Était des outils très souvent utilisés par nos enseignants afin de nous plier la nuque.

Mais depuis plusieurs années, un Arrêté ministériel a interdit la chicotte à l'école. Cependant certains enseignants, par le biais de certains parents qui demandent souvent aux enseignants d'être durs avec les enfants et d'utiliser la chicotte s'il le faut, utilisent alors la chicotte pour éduquer les plus récalcitrants.

Ce qui n'a pas été du goût des parents de la petite A... Qui est en grande section de maternelle.

En effet, Thieni Gbanani dans sa publication du mercredi 15 Avril a informé l'opinion publique sur un fait à Dimbokro quartier Comikro, des parents portent plainte à l'enseignante qui aurait fait subir des sévices corporelles laissant des traces comme vous pouvez le constater sur la photo d'illustration. Relayé sur le groupe ''Les Amis de Dimbokro Cité du Soleil'' par Baudouin1er, les réactions ne se sont pas faites attendre.

Certains sont très choqués de l'attitude de la maîtresse et d'autres par contre sont plus modérés tout en reconnaissant la faute de l'enseignante.

Quel est à votre avis la conduite à tenir dans ce genre de cas?

Les parents sont-ils allés un peu trop loin?

Que feriez vous à leurs places ?

Baudouin1er pour Opéra news


Abonnez vous massivement

Content created and supplied by: Baudouin1er (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires