Sign in
Download Opera News App

 

 

200 jeunes formés aux métiers de l'agriculture et de l'élevage attendent toujours leur financement

200 jeunes formés aux métiers de l'agriculture et de l'élevage attendent toujours le financement de leur projet.


Cela fait exactement sept mois que les 200 jeunes formés aux métiers de l'agriculture et de l'élevage à Daloa n'ont toujours pas reçu leur financement.

En effet, ces jeunes, formés durant plusieurs mois, ont reçu leur parchemin le 29 janvier 2021 au cours d'une cérémonie qui s'est tenue au centre culturel de Daloa.

À cette occasion, le ministre Mamadou Touré a annoncé un financement pour permettre à ces jeunes formés de s'installer.

"Je sais que la préoccupation pour vous-même, pour vos parents, c'est de savoir quelle est la suite. On a formé des jeunes qui sont bien formés dans le domaine de l'agro-pastorale, après qu'est-ce qu'ils font. Es-ce qu'ils restent avec leur parchemin au village, ou bien, on leur offre une véritable opportunité d'insertion ? J'ai instruit donc le responsable régional de l'emploi jeunes à l'effet de mettre en place un programme spécial pour que les 200 jeunes formés puissent être accompagnés dans leur installation effective. Et donc très rapidement avec tous les acteurs, vous devez travailler pour qu'autour des projets arrêtés, nous puissions mettre en place des financements très rapidement pour vous permettre de vous installer " , avait rassuré le ministre Mamadou Touré aux 200 jeunes formés.

À en croire ces jeunes, que nous ont donné rendez-vous ce jeudi 08 juillet à Daloa, aucun financement jusqu'à ce jour n'a été mis à leur disposition.

Face à cette situation qui perdure, ces jeunes formés qui attendent toujours leur financement ont décidé de crier leur ras-le-bol.

" Depuis le mois de janvier rien n'est fait. Et chaque fois que nous nous rendons à la direction régionale de l'emploi jeunes , nous n'avons jamais eu de suite favorable " , a déploré l'un des responsables. 

D'où leur message au Ministre Mamadou Touré.

" Nous lançons un appel au ministre, car la promesse qu'il nous a faite qui est de nous financer. Étant des pères de famille vraiment, on a tout sacrifié pour cette formation, nous réclamons notre financement afin de nous mettre au travail", a plaidé l'un des responsables des jeunes formés.

Le coût du projet est de 60 millions FCFA. Parmi ces bénéficiaires, 60 sont des jeunes filles. La formation a été réalisée avec l’appui technique du Centre de formation Agro-Pastorale Pratique et de Perfectionnement (CFAPP).

Cette première promotion a été baptisée promotion Gon Coulibaly.

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

daloa mamadou touré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires