Sign in
Download Opera News App

 

 

Education Nationale/manque d'enseignants dans le secondaire public : un phénomène virtuel (opinion)


La réprise des cours dans le secondaire public est émaillée de troubles dans certains lycées et collèges en occurence au lycée moderne d'odiennée et au lycée moderne de Kouibli. La raison des ces remus - ménages est due à un manque d'enseignants dans certaines disciplines telles que français mathématiques (...) dans ces lycées . Cette situation porte à croire qu'il y a un manque véritable d'enseignants dans le secondaire public .En réalité, il n'en est rien. Le problème qui demeure est la mauvaise utilisation de la ressource humaine dans le secondaire public . Cette rmauvaise répartition des enseignants crée un disfonctionnement dans les lycées si bien que certains enseignants sont moins exploités (6 à 8h par semaine contre 36h/S pour d'autres ). C'est le cas dans la plupart des lycées et collèges au centre Ouest de la Côte d'Ivoire où la quasi totalité des ensei -gnants de ces collèges ont en moyenne 12 h par semaine au lieu de 20h par semaine. Pour nous, une étude analytique des différents emplois du temps dans ces différents lycées et collèges permettra de déceler des ensei -gnants frottants. Si ministère de l'Education Nationale réussissent à régler le problème de volume horaire des professeurs dans les normes dans bon nombre de lycée et collège dans certaines agglomérations alors pour nous , le problème de manque d'enseignant sera très résolu . En tout cas à 99.99%.

Espérons que les travaux des états généraux de l'école ivoirienne en cours aboutissent à un système permettant à sa DRH de contrôler efficacement sa ressource humaine afin que cet épineux problème puisse trouver une solution adéquate .

Content created and supplied by: broghouel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires