Sign in
Download Opera News App

 

 

La tricherie peut-elle contribuer à la performance d'un système éducatif ? Merci à madame la MENA

Alors que nombre de personnes ne savaient à quel saint se vouer suite au rapport du PASEC 2020 qui a déclassé le système éducatif ivoirien, une Professeure en la personne de Madame Mariatou Koné, a été nommée Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation.

Comme si elle avait au préalable une idée de l'urgence, celle de rétablir le système éducatif de la République de Côte d'Ivoire dans ses illustres rangs d'alors, Madame le Ministre Mariatou Koné a mis l'accent sur l'excellence et le mérite lors des examens scolaires de cette fin d'année.

Ainsi, toute la communauté éducative a pu remarquer la chute du taux de réussite à l'examen du CEPE (52,51% contre 95,31% en 2020) et celui du BEPC(41,27 contre 53,17% en 2020).

Quant à l'examen du BAC dont les épreuves écrites ont pris fin ce vendredi 09 juillet 2021, Madame le Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation a renouvelé sa fermeté pour des résultats en conformité avec les valeurs intellectuelles des candidats.

Notons que cette fermeté affichée par la première responsable de l'éducation nationale a suffi pour que les acteurs du BAC 2021 prennent leur responsabilité.

La suite nous la connaissons, grâce à l'implication des uns et des autres, de nombreux candidats dont la seule et unique option pour avoir le BAC était la tricherie ont été épinglés.

Nous pouvions voir certains qui avaient dissimulé leur téléphone portable dans du pain et d'autres qui avaient malheureusement transformé leur corps en des cahiers ou des tableaux.

C'est donc le lieu de tirer notre chapeau au Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation pour avoir choisi une ligne qui vise à redorer le blason de l'école ivoirienne.


RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

côte d'ivoire madame mariatou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires