Sign in
Download Opera News App

 

 

Dabou : l'activité favorite des élèves durant les weekends

Les établissements scolaires publics et privés ouverts à Dabou, à quelques kilomètres d'Abidjan, ne désemplissent pas, depuis quelques années. Seulement, durant l'année scolaire, dans l'après-midi de chaque vendredi au dimanche, la ville est moins peuplée et l'ambiance des plus tièdes.

Hier dimanche 03 octobre 2021, invités à un heureux événement à Dabou, nous avons eu l'occasion de voir, tous heureux, bondés dans les taxis brousses, des enfants rentrer des villages. Tellement nombreux étaient ils, que nous n'avons pu rester de marbre. C'est ainsi que nous avons tourné nos regards interrogatifs vers notre proche, Mel E. enseignant, depuis quelques années, dans un établissement scolaire de la ville.

Sans surprise aucune, il nous a fait savoir que c'est une vieille habitude des élèves qui a lieu pendant chaque année scolaire : << Les vendredis soirs, plusieurs de nos élèves quittent la ville pour passer leurs weekends dans leurs villages respectifs. Ainsi, après la fin des cours du vendredi, les gares routières de Akradjo 1&2, Debrimou, Vieux-Dadien, Lopou, etc...sont rapidement prises d'assaut par les apprenants.

Cela leur permettrait de passer des inoubliables moments avec leurs proches, dans une ambiance moins surchauffée et stressante. Malheureusement, ces abonnés des weekends aux villages ne mettent pas ces périodes au profit des études. Durant ces weekends, ils se rendent dans les plantations, où vont à la pêche, etc. Du divertissement !

Les conséquences, nous avons constaté que les enfants venants des villages n'ont pas un bon résultat en fin d'années. Parce qu'ils étudient moins.>>

Alors, face à ce constat, nous invitons les parents à demander à leurs enfants élèves, friands des weekends en famille s, de réduire leurs déplacements vers les villages dans le souci de rester sur place tous les samedis et dimanches. Des jours très favorables au repos et aux grandes révisions des cours faits en semaine.

En Dieu, il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

dabou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires