Sign in
Download Opera News App

 

 

CNI : les risques de l'absence des noms des parents pour le pays et le pétitionnaire

La nouvelle Carte nationale d'identité(CNI) se distingue de l'ancienne par l'absence des noms des parents et du domicile du pétitionnaire. En revanche, on y a le nom du Directeur général de l'Office national de l'État civil et de l'identification (ONECI) contrairement à l'ancienne CNI.

Lorsqu'on observe bien, on se demande comment un pays dans lequel existe un débat sur la fraude à la nationalité peut-il prendre la décision de cacher sur les CNI les géniteurs du pétitionnaire. Cette disposition renforce-t-elle la suspicion sur la Nationalité ou y met-elle fin? Pendant qu'on a peur de la fraude sur la CNI,des autorités font que la suspicion est plus grande. Il est dit que les noms des parents sont sur la puce. Déjà qu'on arrive pas,manque de moyens,à produire les CNI et les titres de séjour en Côte d'Ivoire, on complique les choses pour aller chercher à connaitre les géniteurs dans une autre procédure dont l'efficacité n'est pas démontrée. Et comment un propriétaire de CNI peut vérifier que sa filiation n'est pas tronquée?

Par ailleurs, il pourrait exister des difficultés de retrouver  les geniteurs du citoyen en cas d'accident grave où on a besoin de ses parents urgemment. Surtout que deux personnes peuvent avoir le même nom. Et ce sont les mentions fils ou fille de(le père) et de(la mère) qui permet de faire la différence. 

Pour sûr, cette absence des noms des parents sur les CNI ne protège pas l'Etat civil en Côte d'Ivoire. Bien au contraire.

Dan Opéli 

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires