Sign in
Download Opera News App

 

 

Université Félix Houphouët Boigny/ Voici les critères d'accès aux écoles doctorales

L'innovation en cette rentrée académique 2020-2021 à l'Université Félix Houphouët Boigny est l'ouverture des écoles doctorales. Bonne nouvelle dirait-on car depuis la reouverture des universités ivoiriennes après la crise post-électorale en 2012 et l'entrée en vigueur du LMD, l'absence des écoles doctorales laissait entrevoir une insuffisances dans la mise en œuvre du LMD. Ce qui a amené certains à dire que l'on ne peut parler effectivement de LMD à l'université Félix Houphouët Boigny du fait de l'absence des écoles doctorales. Aujourd'hui c'est donc chose faite les écoles doctorales sont là. Mais pour avoir accès aux écoles doctorales il faudra satisfaire à certains critères. Pourront avoir accès aux écoles doctorales les étudiants qui auront eu le maximum de points dans les rubriques suivantes:

1-Le projet de thèse

2-Les sources de financement

3-Les performances académiques du candidat

5-L'accord d'un enseignant-chercheur de rang A où un chercheur de rang équivalent

Si les critères 1, 2 et 3 paraissent logiques, le critère 2 semble être très aléatoire. Il est demandé à l'étudiant de préciser les sources de financement de sa thèse. On sait que le financement des études des étudiants est le fait de leurs parents. Faire de ce critère un aspect de notation pour entrer dans une école doctorale me semble peu important, aléatoire à la limite car comment vérifier ces sources de financement la. En Côte d'Ivoire très peu voire aucune structure ne s'est particularisée dans financement les études des étudiants et la quasi totalité des étudiants n'ont pas la bourse. Pourquoi en faire un critère de notation? Ce critère n'est pas nécessaire. Mais l'on ne parle pas de la scolarité au sein des écoles doctorales. L'on sait également que ce point fut une pomme de discorde entre l'administration universitaire et les étudiants. Payer 590000f comme scolarité pour les doctorants pose problème puisqu'ils n'ont majoritairement pas la bourse et leurs parents qui finance leurs études n'ont généralement pas les moyens.

L'on retient que les écoles doctorales sont là c'est une bonne chose il faut œuvrer maintenant afin que nos universités soient classées au niveau sous régionale et au niveau africain. La Côte d'Ivoire ne peut se permettre d'être absente au niveau de ces indicateurs de performance surtout que les enseignants ivoiriens sont classés parmi les meilleurs au CAMES.

Content created and supplied by: dognimalass (via Opera News )

Félix Houphouët Boigny LMD Université Félix Houphouët Boigny

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires