Sign in
Download Opera News App

 

 

Education nationale/les cours de mercredi sont décriés.

Le syndicat autonome de l'enseignement primaire public de côte d'ivoire ( SAEPPCI) , vient de prendre une importante résolution. Par un courrier signé le premier septembre et adressé à madame le ministre Mariatou Kone, ce syndicat demande le retrait des cours de mercredi .

On se rappelle que lors de la rentrée scolaire 2016-2017, prétextant vouloir accorder un temps d'apprentissage plus long aux enfants , l'ancienne ministre Kandia Camara avait décidé que soit l'école obligatoire tout les mercredis. Réticents au début, les enseignants ont par la suite accepté de se conformer à cette décision. Quatre ans plus tard , contre toute attente le conseil syndical du SAEPPCI demande à la toute nouvelle ministre de retirer ces cours de mercredi . Voici un extrait de leur résolution :

La SAEPPCI

Demande à madame le ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation ,le retrait des cours de mercredi source d'un conflit inutile qui plombe l'enseignement primaire .

Selon Monsieur Ourizale jerôme, secrétaire général national du SAEPPCI:

Contrairement aux enseignants du secondaire, les instituteurs n'ont aucun jour pour se consacrer aux préparations et corrections. Ils sont mécontents et ne se donnent plus à fond. De plus les écoliers accusent une extrême fatigue après cinq (5)jours de cours consécutif.

Il recommande donc à madame le ministre de revenir aux emplois du temps qui étaient en vigueur avant l'instauration des cours de mercredi.


Eskri

" n'oubliez pas de cliquer sur suivre pour ne rien rater des actualités sur l'éducation "

Content created and supplied by: Esry.kouassi (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires