Sign in
Download Opera News App

 

 

Changement d'établissement : le départ volontaire, c'est tout sauf un transfert

La rentrée scolaire c'est pour bientôt. Mais avant, il y a plusieurs mouvements d'élèves pour diverses raisons. Ces mouvements concernent les changements d'établissement. Ces changements d'établissement se font dans plusieurs sens. Et selon le sens du mouvement et la qualité de l'élève, il y a un nom.

Quand un élève du public quitte son établissement pour un autre établissement public, c'est un transfert. Quand un élève affecté de l'État quitte un établissement privé pour un établissement public, c'est un transfert. Quand un élève affecté de l'État quitte un établissement privé pour se rendre dans un autre établissement privé homologué par l'État, c'est aussi un transfert.

Mais il y a aussi le départ volontaire qui est un autre type de mouvement. Et là il ne faut pas le confondre avec un transfert.

Le départ volontaire consiste pour l'élève à quitter un établissement public pour s'inscrire dans un établissement privé. Ou bien quand un élève quitte un établissement privé en qualité d'affecté de l'État pour s'inscrire dans un établissement privé non homologué par l'État. Et ces deux mouvements se font aux frais de l'élève ou du moins aux frais des parents de l'élève. En le faisant, l'élève renonce à son statut d'affecté de l'État. Alors que cela soit clair dans l'esprit des parents. Avant déplacer son enfant d'un établissement à un autre, il faut bien se renseigner. Car en cas de départ volontaire vers un privé, le retour n'est plus possible et c'est irréversible.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires