Sign in
Download Opera News App

 

 

Formation à l’entreprenariat : les Pays-Bas aux cotés de trois universités ivoiriennes

Un accord de partenariat a été signé entre des universités ivoiriennes et néerlandaises le 24 juin 2021 pour créer conjointement un programme d’éducation à l’entreprenariat. Ce partenariat rentre dans le cadre du projet K2K-Entreprenariat financé par l’Agence Néerlandaise des Entreprises.

Créer des modules de formation, renforcer les compétences des formateurs sur l’entreprenariat au sein des universités, afin d’accompagner les participants au programme pour qu’ils puissent à leur tour proposer aux étudiants des modules de formation à l’entreprenariat, tels sont les objectifs du partenariat signé le 24 juin 2021 entre université néerlandaises et ivoiriennes à la résidence des pays bas à Cocody ambassades. Cet accord a été signé entre les institutions que sont l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny (INH-HB), l’Université Internationale de Grand Bassam et l’Université Alassane Ouattara, coté ivoirien et le consortium composé PLNT Leiden (l’incubateur de l’université de Leiden, Pays Bas), SIRIS Academic (Société de conseil sur l’enseignement supérieur basée à Barcelone, Espagne), UNU-MERIT (Université des Nations Unies, Pays Bas) et ESPartners (à travers le programme Orange Corners) coté néerlandais. Pour Mme Yvette Daoud, ambassadrice du Royaume des Pays Bas en Côte d’Ivoire, il y a une motivation majeure que son pays et la Côte d’Ivoire ont en commun.

« Nous envisageons un monde dans lequel chaque jeune a la possibilité de développer son potentiel et de contribuer à une société prospère, durable et inclusive dans une logique entrepreneuriale », a indiqué la diplomate néerlandaise pour qui « investir dans une bonne éducation et une bonne formation est peut-être le choix le plus essentiel à faire lorsque nous voulons améliorer les perspectives des jeunes ». Ce qui constitue un leitmotiv du programme Orange Corners. « Chez Orange Corners, nous réalisons les grands potentiels d’intégration d’un esprit d’entreprise et de compétences dans leurs expériences dans les instituts de savoir. Avec vous, nos partenaires, nous investissons dans le secteur de l’éducation avec ce programme d’entrepreneuriat pour renforcer et améliorer la formation à l’entrepreneuriat. C’est là que nous pouvons façonner l’esprits d’entreprise des jeunes ».

Le Ministre de l`enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l`apprentissage, qui est aussi Directeur Général de l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro s’est réjoui de la signature d’un tel partenariat avant de définir son importance. « Cette convention revêt un intérêt particulier pour notre système de formation dans la mesure où elle offre l’occasion de renforcement des capacités des formateurs. Cela conduira inévitablement à la valorisation de l’esprit d’entreprise dans les parcours de formation. Ce qui est indispensable dans les situations actuelles où les créations d’emplois sont réellement rares », a précisé le Ministre N’guessan Koffi. Le directeur Général de l’INP-HB  a par la suite indiqué la pertinence d’un tel projet pour l’employabilité des jeunes. « Dans les écoles les formations sont à vocation certes, professionnalisante et devrait déboucher sur l’emploi, mais ceci n’est toujours pas le cas. Pour ce faire, former à l’entreprenariat devient une nécessité très grande. L’entreprenariat et l’innovation s’inscrivent comme des dimensions incontournables si l’on veut élever le taux d’employabilité des futurs diplômés », a conseillé le Ministre de l`enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l`apprentissage. Pour le Professeur Koffi Kouakou, Président de l’Université Alassane Ouattara, c’est une initiative heureuse pour son université.

Il faut signaler que l’initiative Orange Corners a vu le jour en 2017. C’est une initiative Public-Privé qui contribue à créer un environnement favorable pour les jeunes aspirants acteurs du changement en leur donnant accès aux compétences, aux connaissances et aux réseaux nécessaires pour bâtir des entreprises prospères et créer des emplois. Le programme Knowledge to knowledge constitue la prochaine étape du renforcement des relations ivoiro-néerlandaises via le programme Orange Corners.

Eugène YOBOUET        

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires