Sign in
Download Opera News App

 

 

Les péchés du laxisme des parents dans l'éducation de leurs enfants

L'amour des parents pour leurs enfants les conduis bien souvent à poser des actes de laxisme dans leur éducation. Ainsi, ce manque de fermeté entraîne parfois les enfants à vivre prisonniers de certains comportements sociaux déviationnistes. Au nombre de ces péchés parentaux nous avons répertorié quelques uns qui sont:

 1- la culture de la paresse : un parent qui donne à son enfant tout ce qu'il demande le pousse à la paresse. l'enfant grandit en pensant qu'il a droit à tout ce qu'il veut sans fournir d'efforts.

 2- La culture de l'impolitesse : un parent qui ne gronde pas son enfant lorsque celui-ci prononce des grossièretés, l'enfant grandit en pensant que le manque de respect est normal et amusant.

 3- La culture de l'incivisme : un parent qui ne réprimande pas son enfant pour mauvaise conduite: l'enfant grandit en pensant qu'il n'y a pas de règles dans la société. Les parents qui n'apprennent pas les bonnes manières à leurs enfants dès le bas-âge les condamne à l'incivilité.

 4- La culture de l'irresponsabilité: un parent qui nettoie le désordre de son enfant l'amène à penser que les autres peuvent assumer ses responsabilités. Un parent qui prend la défense de son enfant sachant que celui-ci à tort, l'encourage à demeurer dans ces actes d'irresponsabilité.

 5- La culture du laisser-aller des médias sociaux : les parents qui ne contrôlent pas la musique que leurs enfants écoutent, qui ne changent pas de chaines lorsqu'il y'a des scènes de nudité ou de violences physiques à la télévision, les encouragent à l'acceptation de la débauche et de la violence.

 6- La culture de la dépendance financière: les parents qui donnent de l'argent à leurs enfants à tout moment: les enfants grandiront en pensant que l'argent est facile à gagner et n'hésiteront pas à voler lorsqu'ils ne peuvent pas l'obtenir.

En un mot, retenons que les parents sont les premiers responsables de la bonne ou mauvaise éducation de leurs enfants. Le laxisme n'est pas une solution, il faut être à la fois rigoureux et souple pour faire comprendre à l'enfant les réalités de la vie sociale. L'éducation d'un individu prend en compte plusieurs dimensions (religieuse, sociale, économique, culturelle, etc). Il faut savoir donc s'y prendre.


Kalé Bi Tizié Appolos.

Content created and supplied by: AppolosKalé (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires