Sign in
Download Opera News App

 

 

Lycée moderne de Port-bouët : 18 cas de grossesses signalés, les enseignants pas concernés

Tout Port-bouët bruit cette information : 20 cas de grossesses signalés au lycée moderne de Port-bouet. Pis des enseignants sont cités parmi les auteurs des grossesses.  De quoi à interpeller. Pour en avoir le cœur net, nous avons approché des assistants sociaux à Port-bouët qui eux nous ont indiqué la personne ressource, M. Kouébi, inspecteur d’éducation. Ce dernier n’a pas fait de difficultés à nous entretenir. « Ce n’est pas 20 cas, mais 18 cas. Depuis 10 ans que je suis ici aucun enseignant n’a ‘’enceinté’’ une fille. Les attestations de grossesses sont disponibles. On peut même aller plus loin. Les archives ne mentionnent pas de cas de grossesse entre un enseignant et une élève. ».  Non sans confirmer l’information selon laquelle une conférence a été organisée pour tirer la sonnette d’alarme. « Chaque année on organise une conférence portant sur l’impact de la grossesse sur le cursus scolaire des jeunes filles », précise-t-il. Voilà qui est clair. L’éducation sexuelle, on ne peut plus tergiverser s’impose.

Elle est de la responsabilité de l’école, mais aussi des parents d’élèves. 18 cas de grossesse dans un établissement pendant une année scolaire, cela interpelle tout le monde. En premier la ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Mariatou Koné, qui s’emploie à donner un nouveau visage à l’école ivoirienne.

Tché Bi Tché

[email protected]   

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires