Sign in
Download Opera News App

 

 

Bac 2020-2021: face aux "nombreux cas de fraudes déjà signalés", l'angoisse des candidats d'Abidjan


À quelques jours de la proclamation des résultats du baccalauréat 2020-2021, crainte et inquietude deviennent le lot quotidien chez des candidats. Surtout avec les nouvelles de nombreux cas de fraudes découverts aussi bien à Abidjan qu'à l'intérieur du pays.

Depuis le lundi 12 Juillet, date du démarrage de la correction du baccalauréat 2020-2021, plusieurs sources font état de nombreux cas de fraudes aussi bien à Abidjan et banlieue qu'à l'intérieur du pays où ont été acheminées de nombreuses copies issues des centres de composition d'Abidjan. Selon des correcteurs et harmonisateurs joints au téléphone à l'intérieur du pays, de nombreuses failles ont été pointées dans la surveillance dans divers centres de la capitale au point où de graves éléments pouvant s'apparenter à des cas de fraude sont constatés. Près de 26 % de copies ont été entachés de nombreuses irrégularités pour la plupart en Philosophie et en Histoire-géographie.


Suspicion légitime ?

Une telle situation n'est pas sans anxiété pour bon nombre de candidats d'Abidjan. " Mon angoisse, c’est que les copies qui sont à l'intérieur du pays ne fassent l'objet de correction sévère de la part des enseignants, ou que, la mention fraude n'y soit portée à tout vent et que compte tenu de la vague de sympathie qui entoure les actions du ministère en ce moment, on ne surfe sur l'effet BEPC où des personnes ont applaudi malgré le faible taux de réussite", explique Samuel K candidat au baccalauréat. Comme lui, de nombreux élèves de terminale qui ont fait les frais ou pas l'an dernier de ces " corrections sévères" sur leurs différentes copies , s'alarment de la suspicion qui entourent en majorité leurs copies en Abidjan et hors. Pour eux, c'est une porte ouverte aux frustrations, à la dévaluation des copies et à l'injustice. " Il n'y a pas qu'Abidjan, arguent-ils, qu'on a attrapé des tricheurs. Qu'on arrête de semer la confusion et faire croire que les élèves d'Abidjan se révèlent incapables de faire de bonnes analyses ou de produire bons devoirs.


L'année dernière, ce sont près de 7 000 candidats qui se sont vus fermer la porte d'entrée du Supérieur en raison de fraudes et frappés de sanctions. Les plus chanceux se sont vus retirer des points. Les résultats du baccalauréat sont attendus pour le 27 juillet prochain.

Like et laisse un commentaire.

Content created and supplied by: GALLETRICHARD (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires