Opera News

Opera News App Download

Éducation nationale: La CES-CI vole au secours de ses membres de Bouaké

Ibrahim225
2020-10-11 08:40:54

Cinq(05), c’est le nombre d'enseignants de Bouaké, la capitale de la région centre de la Côte d'Ivoire, qui ont reçu chacun la somme de 300mille francs CFA, des mains du premier responsable de la Coordination des enseignants du second degré de Côte d’Ivoire (CES-CI), Pacôme Attaby, lors d'une cérémonie qui s'est tenue le jeudi 08 octobre 2020, au sein d’un établissement scolaire de ladite ville.


Cinq enseignants de Bouaké épaulés par la CES-CI

En effet, le lundi 25 février 2019, des enseignants grévistes de cette métropole, à l’appel de la Coalition des syndicats du secteur éducation-formation (Cosef-CI), ont été violemment pris à partir, par des individus encagoulés faisant d'importants dégâts matériels et plusieurs blessés.


Le bilan était sans appel: 14 motos brulées, 5 blessés dont l'un d'entre eux, les membres fracturés, avait été évacué au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké.


Outre ces dégâts matériels et physiques, certains grévistes ont subi une ponction de salaire tandis que d’autres ont vu leurs soldes suspendus durant des mois. Tout cela, assorti du gel des avoirs de milliers d'enseignants, une première dans l'histoire du syndicalisme en Côte d'Ivoire.


Faut-il le rappeler, la revalorisation des indemnités de logement des enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire public de Côte d’Ivoire, la suppression des cours du mercredi, le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires et la suppression de l’emploi d’instituteur adjoint(IA) sont entre autres les principales revendications de la Cosef-Ci.


Plus d’un an après, la Cosef-CI vole au secours de ses syndiqués pour leur apporter son soutien moral et financier. «Nous voulons à travers ce geste, essuyer vos larmes et vous demander de poursuivre le combat car la lutte syndicale est loin d’être terminée », a déclaré Pacôme Attaby, coordinateur général national de la CES-CI, par ailleurs, président de la Coalition des syndicats du secteur public de Côte d'Ivoire (CSSP-CI) et ex-porte-parole de la Cosef-ci.


L'objectif, selon le membre du secrétariat de la Fesaci (Fédération des syndicats autonomes de Côte d’Ivoire) est d'encourager les sinistrés et leur montrer la solidarité de leur syndicat. « Par cet geste, nous voulons aussi interpeller les autorités afin que ces actes d'un autre âge ne se répètent plus jamais », a-t-il insisté.

Un geste salué à sa juste valeur par le coordinateur local de la Ces-CI Sanan Kouaty, porte-parole des bénéficiaires. « Nous sommes heureux de savoir que nos responsables sont à nos côtés dans les moments difficiles. Merci au camarade Attaby. Merci à la Ces-CI et à tous les militants qui croient au bien-être du travailleur et en particulier à celui de l’enseignant », s’est-il exprimé.

Tizié T.

Correspondance particulière

Content created and supplied by: Ibrahim225 (via Opera News )

Tags:      

Bouaké Cosef Côte d'Ivoire
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ