Sign in
Download Opera News App

 

 

MENA / Enseignement secondaire : pourquoi exiger ces enveloppes si elles ne servent plus à rien ?

Vu la place déshonorante qu'occupe l'école ivoirienne si l'on considère le rapport du PASEC de l'année dernière, des dispositions visant à améliorer la qualité du système éducatif ivoirien dans son entièreté sont entrain d'être prises par le Professeur Mariatou Koné Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation et son équipe ministérielle.

Dieu merci, Ce sera certainement la fin de la complaisance et du laxisme à l'école au profit du mérite, de la rigueur, de l'excellence et tout ce qui va avec la qualité.

Car jusqu'à ce jour, malheureusement, des enveloppes à l'effigie du DAPS-COGES, de La Poste Côte d'Ivoire, sont toujours exigées à l'inscription physique au secondaire public soi-disant que les bulletins y soient gardés confidentiellement avant d'être remis à leurs propriétaires.

Et pourtant, en fin de trimestre/semestre, les bulletins des élèves sont parfois remis aux parents ou aux élèves sans les enveloppes exigées au départ. Et comme argument, il ressort quelques fois des dires de certains responsables, << On n'a pas eu le temps de les mettre dans les enveloppes >>. Propos qui confirment implicitement que les parents pouvaient donc se passer d'acheter ces enveloppes en question.

Au moment où tous les parents d'élèves s'apprêtent à mettre de nouveau leurs enfants sur le chemin de l'école, il est plus qu'impérieux que certaines pratiques lugubres connaissent un terme.


RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires