Sign in
Download Opera News App

 

 

Difficile rentrée scolaire 2022/2023 pour les ex-enseignants contractuels et leurs enfants

Voilà neuf mois que 10300 ex-enseignants contractuels du primaire et du secondaire public broient du noir. Ils sont restés sans pécule depuis janvier 2022 jusqu'à ce jour. Après la signature du décret du Président de la République de Côte d'Ivoire, SEM Alassane Ouattara, pour leurs intégrations à la Fonction Publique, l'on s'est dit que cela signait la fin de leur calvaire.

A l'instar des autres nouveaux fonctionnaires du pays, ils se sont dit que les institutions bancaires pourraient les accompagner en bonne et due forme. Malheureusement, c'est l'effet contraire qui leur est servi. Ils vivent très difficilement cette situation malgré leur présence effective et appréciée sur leurs différents postes de travail. Ils subissent au quotidien les méchants regards des propriétaires des maisons, voire même de leurs nombreux créanciers.

Avec la rentrée scolaire 2022/2023, plusieurs nous ont confié qu'ils ne peuvent faire face aux inscriptions et aux fournitures scolaires de leurs enfants. Ces derniers sont encore à la maison malgré la rentrée scolaire effective sur toute l'étendue du territoire national depuis le 12 septembre dernier. Si rien n'est fait pour soulager leurs peines au plus vite, il sera pénible pour ces vaillants ex-enseignants contractuels d'avoir la conscience au beau fixe pour dispenser les cours.

Que la pensée du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, le regretté Président Félix Houphouet Boigny, en ces termes <<l'homme qui a faim, n'est pas un homme libre>> taraude les esprits des uns et des autres pour donner la dignité à ces serviteurs de l'État.

ANGRA Lazare

Content created and supplied by: ANGRALazare (via Opera News )

2022/2023 contractuels difficile ex-enseignants

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires