Sign in
Download Opera News App

 

 

Système éducatif ivoirien : pourquoi faire parfois recours à un enseignant bénévole?

Une situation incongrue se passe au Ministère de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation sous l'impuissance de bon nombre de personnes.

Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation.

Pour ceux qui voudraient avoir un peu plus de détails, il s'agit de certaines personnes, prises dans le tas sans aucune formation initiale au CAFOP.

Oui les enseignants bénévoles, parlons-en !

Devenu coutume dans les écoles, vous vous rendrez compte par endroits, d'un déficit d'enseignant pour couvrir tous les cours (classes).

Ainsi, pour résoudre ce problème lié à ce déficit d'enseignants, des initiatives sont prises par le Comité de Gestion des Établissements Scolaires.

En clair, des enseignants bénévoles sont recrutés pour palier ce problème.

il est à retenir que cela présente des limites car pour enseigner il faut soit, faire une formation au CAFOP ou à l'ENS puis après, faire un stage sur le terrain avant de se voir confier une classe où l'on aura en main l'avenir de toute une génération.

Vivement que ces pratiques soient arrêtées pour un système éducatif de qualité et aussi faut-il le dire, ces personnes appelées bénévoles sans aucune formation véritable ne feront que tâtonner en formant les apprenants au rabais.

Pour rappel, notons qu'il n'est pas question dans ce papier des enseignants contractuels qui ont brièvement été formés dans les différents centres de formation.


RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires