Sign in
Download Opera News App

 

 

Grand-Bassam : des policiers en civil en permanence dans les Lycées 1 et 2

Pour la sécurisation de l'année académique 2021 - 2022 à Grand-Bassam, le Préfet du département, madame Nassou Sidibé et les autres autorités, ce lundi 04 octobre 2021, au salut aux couleurs, au Lycée moderne, ont annoncé d'importantes décisions.

Selon la Radio Bassam FM, parmi les mesures annoncées, l'on peut noter l'augmentation du niveau de la clôture du lycée, le déguerpissement autour de la clôture du lycée des véhicules et autres épaves servant d'appui aux agresseurs pour son escalade, la présence de policiers en civil au sein du lycée, etc.

Ainsi, les autorités compétentes de la ville balnéaire semblent plus que jamais mobilisées pour offrir aux apprenants de meilleures conditions d'études.

La décision est à saluer. Car, la présence des lieux de vente et de consommation d'alcool ou de stupéfiants aux abords des établissements scolaires sont généralement nuisibles aux élèves. Déjà, L'insécurité, au sein du Lycée moderne gagnait du terrain. Ce, selon Radio Bassam FM depuis quelques années. Une déplorable situation qui, avec la nouvelle décision de disposer d'une police secrète au sein de l'établissement scolaire, sera un mauvais souvenir.

Ce fut aussi l'occasion, pour ces différentes autorités, de livrer des messages de sensibilisations sur le civisme, la lutte contre la propagation de la COVID19, les violences, la drogue, la salubrité, le goût de l'effort et les grossesses en milieu scolaire, apprend-on sur les antennes de la Radio Bassam FM.

 Pour finir, il faut noter que le grand rassemblement, au Lycée moderne est à mettre à l'actif de madame le préfet du départements, Mme Nassou Sidibé qui avait à ses côtés et les soutiens du maire Jean-Louis Moulot, Madame Debi Dago Laurentine (représentant le Dr Aka Aouélé, président du conseil régional du Sud-Comoé) et plusieurs acteurs du système éducatif.

En Dieu, il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

covid-19 grand-bassam madame nassou sidibé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires