Sign in
Download Opera News App

 

 

BEPC 2021 : les photos des candidats sur les collantes : Voici la raison

C'est une innovation qu'a voulu faire la DECO (Direction des Examens et Concours ) et par ricochet le MENA. Adjoindre sur les bulletins des notes du BEPC ou collantes, les photos des candidats. Mais que cache cette innovation majeure, qui apparaît cette année ? Nous tentons de répondre à la question.

Lucarne !


La lutte contre la fraude a été le leitmotiv de cette série d'examen en Côte d'Ivoire.

Depuis le CEPE jusqu'au BAC en cours, lutter efficacement contre la fraude nécessite une vision plus large que les fraudeurs, des mesures nouvelles.

C'est dans cette optique que le MENA a décidé de mettre fin à certaines pratiqués difficilement cernables notamment le mercenariat.

Le mercenariat qu'est-ce que c'est ?


Le mercenariat consiste pour une personne candidate à embaucher grâce à une somme d'argent, une autre personne non candidate afin que celle-ci compose pour le premier cité.

Cette pratique longtemps dénoncée est très difficile à stopper une fois la machine lancée. Parce que les mercenaires usent de stratégies pour ne pas se faire prendre. Ils changent parfois de communes voire de villes.

Avec l'apparition des photos des candidats sur les collantes, il sera difficile désormais pour les candidats-fraudeurs de confier leurs avenirs à des mercenaires car c'est la photographie du mercenaire qui apparaîtra sur la collante et non celle du candidat.

Avec la Ministre Mariatou Koné et son Cabinet, la tricherie sera bouté hors de notre pays et seul le travail sera reconnu.

Vive donc la Côte d'Ivoire du travail et du travail bien fait.

Toutefois, le Ministère de l'éducation nationaledevrait utiliser les moyens technologiques actuelles notamment les lecteurs d'empreintes digitales ou la reconnaissance faciale qui pourra aussi définitivement endiguer ce phénomène.

JMD

Content created and supplied by: JimDASSE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires