Sign in
Download Opera News App

 

 

Enseignants contractuels non-affectés : un vrai faux-débat ?

L'intégration à la fonction publique des 10300 enseignants contractuels à l'issue du programme social du gouvernement ou PS Gouv, sonnerait comme un glas pour les 1200 admissibles recalés. Cependant qu'en est-il réellement de leur situation ?


Munis de Pancartes et de banderoles scandant leur cause, les 1200 enseignants contractuels recalés comptent ne pas baisser les bras depuis leur ejection de l'effectif. Cela dit, ils avaient été remerciés successivement depuis la période de la formation en passant par les affectations. Ces enseignants contractuels omis crieraient injustice à leur égard de la part de l' employeur(MENA) car estiment-ils avoir été spoliés de leur concours auquel ils avaient été déclarés admis,formés puis affectés pour certains. Comme en témoigne l'un des leurs, K.G.P:" J'ai été remercié à l'instar de certains collègues sur le motif de diplômes non conformes à l'enseignement et pourtant nous avons effectué une formation après notre admissibilité aux tests. Le comble est que nous avions laisser toutes nos occupations pour nous consacrer à ce recrutement et on nous éjecte cyniquement. " Plus loin F.D.L comme pour corroborer le précédent martèle :"le fait de nous abandonner a été la pire option, on aurait pu nous rétrograder comme instituteurs mais au lieu de cela nous avons été remerciés piteusement. Que Papa Ado nous vienne en aide, nous sommes désespérés".

Au regard de cette situation indélicate, nous avons approché un agent de la DRH du MENA pour nous éclairer la lanterne. Pour celui-ci :" Les 1200 enseignants recalés mènent un faux combat, la note relative aux dépôts de dossiers lors du lancement du concours avait bien précisé de s'octroyer d 'un diplôme specifié à la discipline requise pour ceux du secondaire. Mais au lieu de cela, les gens sont passés par des rouages avec des diplômes inadéquats pour certains et de faux diplômes pour d'autres. Donc ils ont été par la suite rattrapés par leur acte.

Eu égard à cette situation pathétique de ces enseignants recalés, force serait d'exhorter les autorités compétentes de trouver une perspective pour ces enseignants refoulés.

Content created and supplied by: LincolndeBaltazar (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires