Sign in
Download Opera News App

 

 

Education Nationale : les congés anticipés, cette solution peut résoudre le problème. (Les détails)

A l'approche des fêtes de fin d'année, l'éducation nationale notamment le secondaire est en proie chaque année à de nombreuses difficultés. L'une des plus régulières et qui met à mal le respect du quantum horaire est bien évidemment les congés anticipés. Toutefois, une solution peut éviter le problème. La responsabilisation des syndicats d'élèves.

En décembre 2020, à Gohitafla, les congés anticipés avaient pris une allure de guerre civile: Logements d'autorités administratives incendiés, véhicule de gendarmerie caillassé, La ville mise à sac. La violence des élèves désireux d'aller en congés avant les dates officielles avait atteint un niveau extrême.

En 2021, Anyama, Duekoué sont déjà les théâtres de violences pour les congés anticipés à l'initiative a nouveau des élèves.

A peine le mois de décembre est entamé, que déjà, plusieurs élèves des lycées et collèges, manifestement opposés à la tenue des cours, veulent déjà aller en congés. Pourtant les dates officielles sont connues par tous.

Les congés de Noël et du nouvel an 3n Côte d'ivoire débutent officiellement le vendredi 17 decembre 2021. Mais comme c'est de coutume chaque année, les élèves décident eux-mêmes de se mettre en congés et d'avancer les dates.

Malgré les campagnes du ministère de l'éducation nationale visant à mettre fin à ce phénomène, les élèves n'en demordent pas et les premières perturbations se font savoir.

La solution ne serait-elle donc pas d'associer la FESCI à cette initiative ?

En effet, la FESCI (Fédération estudiantine et Scolaire de Côte d'Ivoire) est crainte et respectée par l'ensemble des élèves. En donnant plein pouvoir à la FESCI pour sensibiliser leurs compères, le phénomène pourrait aisément disparaître.

En leur donnant des moyens, pour engager une sensibilisation à l'échelle nationale, les congés anticipés seront un ancien souvenir. Le Président de la FESCI et son bureau peuvent engager une tournée nationale afin de rencontrer les élèves et les sensibiliser.

Pour rappel, la FESCI a des comités dans presque tous les lycées et collèges du pays.

Les étudiants de la FESCI, en grands-frères, peuvent parler à leurs cadets et les instruire sur la nécessité de respecter le quantum horaire.

Il est donc important d'associer la FESCI à la lutte contre les congés anticipés en Côte d’Ivoire.

Le Ministère de l'éducation nationale peut se pencher sur cette idée.

JMDinfos

Content created and supplied by: JMDinfos (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires