Sign in
Download Opera News App

 

 

Education / Laxisme dans l'animation dans les établissements scolaires : à qui la faute ?

L'ambition affichée par la Ministre de l’Education Nationale et de l'Alphabétisation en vue de redresser le système éducatif ivoirien pour lui donner ses lettres de noblesse d'antan doit prendre en compte la restauration d'un environnement extrascolaire permettant la promotion de l’apprenant dans son école. L’objectif ultime d’une Vie Scolaire est d’offrir un climat éducatif adéquat pour une socialisation complète et équilibrée, ainsi qu’un environnement intra et extrascolaire permettant l’épanouissement de l’apprenant au sein de son école. 

De plus en plus, nos écoles manquent d'animation, d'activités socio-culturelles propulsant les échanges, le vivre ensemble et la tolérance qui sont pourtant des valeurs sûres pour la promotion de l’apprenant. Or, la philosophie que sous-tend une Vie Scolaire épanouie implique une école bien ancrée dans son environnement socio-culturel, afin qu’elle puisse y implanter les valeurs du vivre ensemble, les principes des droits humains, tels que la solidarité, la tolérance, l’égalité.

Il s’agit là des principaux garde-fous d’une entreprise ambitieuse visant à réformer le système éducatif et à l’ériger en levier de développement. Les différents acteurs de la vie scolaire doivent être mobilisés afin d’intégrer les principes et les valeurs des Droits de l’Homme dans les programmes d’éducation.

Content created and supplied by: FatouDeMam (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires