Sign in
Download Opera News App

 

 

Enseignement supérieur privé : Le collectif des syndicats reporte son sit-in au 20 Octobre


Les points de discorde entre la tutelle et le collectif des enseignants du supérieur privé ne sont toujours pas évacués en dépit des nombreuses promesses faites le ministre Adama Diawara. Il s'agit entre autres des arriérés des BTS 2019 et 2020 estimés à plus de 2 Milliards, de la question des affectations des nouveaux bacheliers dans les grandes écoles et universités privées et de la révision des conditions salariales des enseignants.

Et ce collectif composé des syndicats SYDESP, CNESUP et CONESUP  , lui, n'entend pas démordre à moins de voir les revendications soulevées trouver une solution définitive. 

Ainsi le sit-in qu'avait prévu les syndicats à cet effet, le 18 Octobre 2021 à la tour C d'Abidjan-plateau pour étaler à la face de la tutelle, la nation et du monde, leur ras-le-bol, a été reporté au mercredi 20 Octobre prochain .Du moins, c'est ce qu'a laissé entrevoir le collectif au cours d'un point de presse ténu ce jour à Abidjan. 

« Nous avions animé un premier point de presse le dimanche 3 Octobre 2021 relativement aux différents points. A savoir le paiement de tous les arriérés de prestations des BTS 2019 et 2020, l'amélioration des conditions salariales des enseignants du supérieur privé, la reprise intégrale des affectations des nouveaux bacheliers dans les grandes écoles et universités privées. Avant ce point de presse, nous avons rencontré le ministre de l'enseignement supérieur et ses collaborateurs sur les différentes revendications .Et depuis trois mois, le collectif rencontre ces autorités qui ne font que faire des promesses de paiement sans que cela ne se traduise en actes. Las de ce mépris de la part de la tutelle, le collectif a décidé de se faire entendre.

Ainsi, le sit-in initialement prévu le lundi 18 Octobre 2021 se tiendra désormais le mercredi 20 Octobre 2021 à 07 heure sur l'esplanade de la Team C , au plateau , cité administrative . »,a indiqué Jean Okey, porte-parole du collectif. Avant de lancer un appel à ses camarades enseignants à répondre massivement à cet appel. « Nous lançons un appel à tous nos camarades enseignants à répondre massivement à cet sit-in que nous tenons à préciser n'est ni celui d'un syndicat ou d'un secrétaire général particulier. Car notre situation doit changer maintenant ou jamais », a lancé, dans la foulée, le porte-parole du collectif à ses camarades enseignants.

 

Gooré Michel

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

adama diawara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires