Sign in
Download Opera News App

 

 

Colloque international : 250 personnes en provenance d’Afrique et d’ailleurs en conclave à Abidjan

A l’initiative du Groupe de recherche, espace, territoire, société et santé en collaboration avec l’Ecole Normale supérieure (ENS) d’Abidjan, un Colloque symposium international a débuté ses travaux, le mardi 29 juin 2021, à l’ENS.

L’objectif de ce Colloque dont le thème est « Femme et développement en Afrique subsaharienne : regards et actions croisés » et qui mobilise au moins 250 personnes en provenance d’Afrique et d’ailleurs, est d’analyser de façon ciblée, la place et le rôle des femmes au développement post-covid en Afrique subsaharienne, dans une synergie de réflexions scientifiques, d’actions et de stratégies.

Dans son allocution, Dr Goïta Insiata Ouattara, chef de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS) représentant le prof. Adama Diawara, patron du Colloque, a salué la tenue des assises, tout en indiquant qu’en acceptant le haut patronage, le ministre adhère à la vision de renforcer et de promouvoir une génération plus visible de femmes africaines qui concourent au développement du continent.

« Ce colloque est une bonne opportunité de faire le bilan des acquis des droits des femmes , de les renforcer et de s’attarder sur les enjeux des pesanteurs qui empêchent les femmes de déployer leur pleine potentielle pour participer au développement du continent », a-t-elle dit.

Selon Dr Goïta Insiata Ouattara, le Colloque se veut un creuset d’échanges entre enseignants chercheurs, chercheurs, représentants des institutions, des entreprises et autres praticiens dans la mise en œuvre du concept genre.

« Au regard de la qualité des participants et de l’engagement de tous, je reste persuadée que des enseignements pertinents sortiront de vos échanges. Je demeure convaincue que vos travaux relèveront le défi grâce à l’implication de toutes les parties prenantes et atteindront les résultats attendus », a fait savoir Dr Goïta Insiata Ouattara.

Procédant à l’ouverture du Colloque, le Prof. André Banhouman Kamaté, représentant le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation (MENA), la professeure Mariétou Koné, présidente et marraine du Colloque est longuement revenu sur les effets dévastateurs de la pandémie du Covid-19, qui ont un impact fondamental sur l’égalité femme/ homme. Il a souhaité également que les discussions au cours de la rencontre « soient d’une grande utilité pour les femmes ».

Edmond kouassi (EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Abidjan Afrique subsaharienne Colloque international

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires