Sign in
Download Opera News App

 

 

Education : Et si Mariatou Koné ramenait le Bac probatoire et instituait un BEPC probatoire

Nous sommes déjà en vacances scolaires , même si des résultats de certains examens comme le BEPC et le Bac sont attendus dans les jours qui viennent . Les résultats du Cepe proclamé récemment ne sont pas fameux avec environ 55% d'admis .

Récemment , avec le concours d'entrée au Cafop pour la fonction d'instituteur adjoint , c'est plus de 52000 candidats recalés selon le résultat de la Déco . Ce qui signifie que c'est seulement 3000 qui sont aptes à passer le second tour vu que les candidats étaient au nombre de 55000 , chiffre officiel de la direction des examens et concours .

Avec de tels résultats ,on se rend compte que le niveau général des élèves en Côte d'Ivoire est en régression . Les campagnes anti-fraude , les menaces du ministre de l'éducation nationale sur la tricherie ont porté fruits au détriment des résultats flatteurs des années antérieures .

Aujourd'hui, le ministre Mariatou Koné veut remettre l'école sur la qualité de la formation... Depuis son arrivée à la tête du département , elle s'est imprégnée des rouages de son ministère . En ce moment à l'école de l'école Sénégalaise nul doute que les semaines à venir se tiendront les États généraux de l'école , son projet si cher pour de nouvelles balises de l'école ivoirienne .

Mais en bon citoyen, et soucieux de l'avenir de l'école parce que parent d'élèves aussi, nous avons notre mot à dire .

Mon opinion : Madame la ministre peut ramener le probatoire au niveau première pour le Bac et instituer un BEPC probatoire au niveau de la classe de quatrième . Le niveau de nos enfants étant très bas , il faut une filtration au niveau des classes avant examens dans nos lycées et collèges , comme au temps du ministre feu Balla Keita avec le Bac probatoire dans les années 80 .

Qu'en pensez-vous ?

N'momblee'kouah .

Content created and supplied by: N'monblee'kouah (via Opera News )

mariatou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires