Sign in
Download Opera News App

 

 

L’UFR des sciences sociales et humaines de l’université de Daloa n’est pas fermée.

Daloa, 28 nov 2021. L’Unité de formation et de recherche (UFR) en sciences sociales et humaines de l’Université Jean Lorougnon Guédé (UJLog) n’est pas fermée mais « pourrait » l’être, sauf si l‘existence d’une « corrélation directe » entre les enseignements qui y sont dispensés et les potentialités économiques de la région du Haut Sassandra sont démontrées, a laissé entendre le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, samedi 27 novembre 2021, à Daloa.

M. Diawara, qui est en tournée dans les structures placées sous sa tutelle, était attendu à l’UJLoG de Daloa sur la situation de cette UFR qui n’a pas reçu d’étudiants orientés en première année pour la rentrée académique d’octobre 2021.

De nombreux acteurs de l’université avaient alors interprété cela comme une fermeture programmée de cette UFR.

Dans un exercice de « dialogue franc » avec les personnels et les étudiants, il a expliqué, après avoir écouté les porte-paroles des différentes catégories d’acteurs du système, que la situation de l’UFR trouve son explication dans la recherche d’une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi d’une part, et d’autre part, dans une démarche de réorientation stratégique des universités visant à créer des universités thématiques.

La thématisation des universités consiste à leur donner des vocations bien définies et à faire en sorte que les enseignements qu’elles dispensent soient en conformité avec leurs missions ou qu’elles soient tout au moins pertinentes au regard des potentialités économiques de la région où elles sont implantées.

Selon M. Diawara, qui dit peiné du rang peu honorable qu’occupe la Côte d’Ivoire dans le dernier classement des 200 meilleures universités d’Afrique, une communication sera faite bientôt en conseil des ministres pour réaffirmer la thématisation des universités et redéfinir leurs attributions.

A terme, seules les universités Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, Alassane Ouattara de Bouaké et Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo demeureront des universités complètes, a-t-il annoncé, soulignant que la thématisation participe d’un vaste programme qui vise à améliorer le système de formation universitaire et à régler le problème de l’inadéquation formation – emploi.

Source :le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, samedi 27 novembre 2021, à Daloa.

ALINOParker

Content created and supplied by: ALINOParker (via Opera News )

Daloa UFR

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires