Sign in
Download Opera News App

 

 

Rentrée scolaire 2021: Neuf (09) droits de l'enseignant à respecter pour une bonne rentabilité.

La rentrée scolaire en Côte d'Ivoire s'annonce à grand pas. Officiellement, elle est prévue pour le lundi 13 septembre 2021 sur toute l'étendue du territoire national. Entre enseignants et parents d'élèves, tous s'interrogent sur le déroulement effectif des activités.

Toutefois, l'enseignant est, lui, plus impliqué dans la gestion de l'activité scolaire puisqu'il est un acteur majeur du système éducatif. Malheureusement, ses droits sont souvent bafoués au bon vouloir des chefs d'établissement. Par conséquent, nous proposons neuf droits de l'enseignant à respecter afin qu'il puisse accomplir son devoir dans les règles de l'art.

1- Le choix de sa résidence

L’enseignant a le choix du lieu de sa résidence, pourvu qu’il arrive à l’heure dans l’établissement scolaire où il exerce sa fonction d'enseigner.

2-La préservation de sa vie privée.

La vie privée de l’enseignant ne regarde que lui. Cependant, cette vie ne doit en aucun cas avoir une influence négative sur sa fonction enseignante. Elle ne devrait pas être exposer inutilement sur son lieu de travail.

3- Commerce et Industrie.

L’enseignant ne peut exercer une activité lucrative que dans le cas où la loi lui donne cette autorisation. Il peut s'agir des activités en rapport avec sa fonction. Nous pouvons citer:

- la vente de manuels scolaires agréés ;

- Dispenser des cours dans le privé après l’accord du Chef d’établissement et du Directeur Régional de l’Education Nationale. Toutefois, il s'agit d'un maximum de six (06) heures pour les Professeurs de Lycée et un maximum de huit (08) heures pour ceux du Collège.

4-La liberté d'opinion

L’enseignant a droit à une liberté d’opinion politique, religieuse et philosophique. Cependant, cette liberté d’opinion ne peut-être exercer sur le lieu du service. Les enseignants ayant des fonctions d’autorité n’ont pas d’opinion personnelle, car leur seule opinion, dans le cadre de cette fonction est liée à celle du gouvernement. Nous parlons des Adjoints aux Chefs d’établissement, des Directeurs des Études, des Chefs d’établissements, des Directeurs Départementaux, des Directeurs Régionaux…

5-La liberté de se réunir

Les Enseignants ont la possibilité de se réunir au sein de l’établissement scolaire où ils exercent. Cependant, ces réunions ne doivent se tenir qu’après l’accord du Chef d’établissement après une demande formulée.

6-Le droit à un mouvement syndical

Les Enseignants ont la possibilité de militer au sein d’un syndicat pour réclamer de meilleures conditions de travail tout en respectant les procédures syndicales mises en vigueur par l'autorité étatique.

7-Le Droit de grève

Les Enseignants ont le droit de faire la grève. Mais, ils doivent suivre les étapes de la procédure syndicale qui prévoit un préavis de six (06) jours francs (jours de travail, c'est-à-dire ouvrables). Dans celui-ci, il doit être précisé : le lieu, la date et la durée de la grève. Dans ces conditions, un précompte est effectué sur le salaire des grévistes, mais cette action de grève ne doit avoir aucune incidence sur leur notation administrative.

8-Droit à la rémunération

L’enseignant a droit au salaire lorsqu’il a accompli correctement ses tâches pédagogiques et administratives qui lui sont assignées.

9-Le droit aux congés

Après avoir assuré correctement le service, l’Enseignant a droit au congé annuel. Cependant, il est à signaler que les trois (03) mois de vacances ne sont pas un droit car, l’Enseignant peut être rappelé à tout moment durant cette période, s’il y a une nécessité de service.

Respecter ces droits peut aider l'école ivoirienne à atteindre une nette amélioration.

LCD. Abonnez vous en cliquant sur suivre. Commentez et partagez.

Content created and supplied by: Stylus (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires