Sign in
Download Opera News App

 

 

Université de San Pedro : les étudiants des autres villes vont pâlir d'envie et de jalousie

Vd1902211250

Une vue de l'entrée de l'université de San pedro

Le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le professeur Adama Diawara vient d'effectuer une vite d'évaluation des travaux de construction de la future université de San pedro. La visite guidée menée par les différents experts que sont Dembélé Macqy, coordonnateur du Programme de Décentralisation des Universités et Isma ël N'diaye, directeur Technique de Envol Immobilier et leurs explications auront permis de se rendre compte qu'à terme, l'université de San pedro fera pâlir d'envie et de jalousie les autres universités du pays.

Photo de famille de la visite du ministre devant l'impressionnant bâtiment de la présidence

Tenez par exemple, les amphithéâtres sont équipés de dispositifs acoustiques, de caméras et de technologies de dernières génération qui permettront aux étudiants de suivre des cours dispensés depuis d'autres universités. En retour les enseignements à l'université de San pedro pourront être vus en temps réel ou en différé dans d'autres universités. San pedro, c'est une bibliothèque centrale de 7000 places pour toutes les filières, couplée avec une bibliothèque numérique tandis que chaque grande école ou UFR aura sa bibliothèque spécialisée.

À la rentrée académique 2021-2022, c'est une résidence universitaire de 1000 lits qui accueillera les 3000 étudiants prévus dans cette première phase de construction. Ici le ratio est de 1 lit pour 3 tandis qu'à Abidjan c'est 1 lit pour 26 selon le ministre Diawara. Les étudiants seront logés à 2 par chambre dans des blocs de 2 chambres. Ils seront donc 4 à partager douches et WC. Quant aux enseignants vacataires qui viendront à San Pedro, ils sera mis à leur disposition un hôtel de 50 chambres entièrement équipées tandis que le président, les vices présidents et le SG auront des résidences.

Côté traîteur, c'est dans une cuisine ultramoderne pour hôtel quatre étoiles que seront confectionnés les mets qui seront servis dans un restaurant ventilé de 1300 places, et une salle à manger pour VIP.

L'une des grandes innovations est le système d'accès par un badge qui est en même temps la carte d'étudiant. Ne pourrons donc accéder au site de l'université, aux salles de cours, aux bibliothèques et services que les étudiants munis de leur badge qui leur servira en même temps de porte monnaie électronique. Le repas au restaurant, les photocopies libre-service, les soins médicaux et autres seront directement défalqués de ce badge. Il va s'en dire comme l'ont expliqué les experts que s'en est fini des cambodgiens et des squatteurs comme on le voit ailleurs.

Les terrains de sport, et le centre médical tout aussi moderne ne manqueront pas de susciter le désir de venir à San Pedro pour ses études universitaires. À la vue de toutes ces explications et du matériau ultra solide et moderne utilisé, le professeur Diawara n'a pas pu s'empêcher de s'exprimer à l'ivoirienne en disant: "si les étudiants envoyés ici ne réussissent pas, c'est que c'est pas la peine".

SRANKPAWA BOUAKE Vd1902211250

Photos: SB

Abonne toi "+ Suivre", Partage, Commente et mets un like

Content created and supplied by: SRANKPA (via Opera News )

adama diawara san pedro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires