Sign in
Download Opera News App

 

 

Le parcours d'une femme exceptionnelle nommé Simone Ehivet Gbagbo

Simone Ehivet Gbagbo, née le 20 juin 1949 à Moossou (commune de Grand-Bassam), est une syndicaliste et femme politique ivoirienne.


Députée dans les années 1990 et 2000, elle est Première dame de Côte d'Ivoirede 2000 à 2010, en tant qu'épouse de Laurent Gbagbo, président de la République, sur lequel elle exerce une certaine influence.


Simone Ehivet est la fille de Jean Ehivet, gendarme de profession et de Marie Djaha. Deuxième née d'une famille de dix-huit enfants[1], elle a quinze sœurs[2], devenant très tôt tutrice de ses cadets[3]. Elle fait ses débuts de formation dans des écoles primaires à Moossou, Bouaké et Béoumi[4]. Élève au lycée classique d'Abidjan en option lettres modernes, elle mène sa première grève en 1966 (elle est interpellée par la police)[3] et elle obtient le baccalauréat en 1970[4]. Elle décroche une licence en lettres modernes à l'université d'Abidjanet étudie à l'École normale supérieure de Côte d'Ivoire. Elle est major de sa promotion au concours d'entrée au CAPES, qui donne accès à la carrière de professeur de l'enseignement secondaire. Elle a été également étudiante en France (à l'université Paris-XIII, où elle a passé une maîtrise de lettres modernes option littérature orale en 1976 sur « l'image de la femme dans le conte »), au Sénégal (à l'université de Dakar, où elle a passé un DEA en 1981et ensuite un doctorat sur « le langage tambouriné chez les Abourés » ) et, enfin, en Côte d'Ivoire (elle y a obtenu une licence en linguistique africaine à l'université d'Abidjan en 1984)[4].


Elle est historienne, docteur 3e cycle en littérature orale, chercheur en linguistique appliquée et syndicaliste marxiste très proche des milieux évangéliques américains[1].

Content created and supplied by: IvoireInvestiga (via Opera News )

dakar laurent gbagbo marie djaha simone ehivet gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires