Sign in
Download Opera News App

 

 

Reformes du système éducatif/Un président de parti relève des points qui susciteraient la polémique

(La ministre Mariatou Koné, en charge de l'éducation nationale et de l'alphabétisation a initié de nouvelles reformes dans le système éducatif/Photo Archives)

Quelques soient les réformes initiées par une autorité pour le bon fonctionnement de la structure sous sa compétence, ces mesures ne peuvent avoir l’assentiment de tout le monde sur tous les points.

En effet, les reformes mises sur pied par la ministre Mariatou Koné en charge de l’éducation nationale et de l’alphabétisation suscitent quelques réactions de désaccord sur certains points, comme soulignés par Stéphane Kipré, président de l’Union des nouvelles générations (UNG).

D’emblée, Stéphane Kipré encense la ministre Mariatou Koné pour la pertinence des mesures prises depuis qu’elle occupe ce ministère, telles que la suppression les frais annexes et le retour de la dictée à l’école.

Par contre, le premier responsable de l’UNG s’insurge contre d’autres mesures.

 « Je reste cependant dubitatif quant à la décision relative à l’obligation pour une enfant d’avoir le CEPE avant de présenter le BEPC et ainsi de suite. Les parcours scolaires ont ceci de particulier, qu’ils ne suivent pas toujours une trajectoire similaire en fonction des individus. Cette mesure qui fait penser au probatoire, pourrait être un frein pour de nombreux enfants », a-t-il expliqué sur sa page.

En outre, le gendre du président Laurent Gbagbo se dit réservé, en ce qui concerne le retour des coefficients aux collèges.

« Je suis d’avis avec les spécialistes qui estiment que le collège doit être le moment durant lequel l’enfant découvre sa vocation, que ce soit pour les sciences, les lettres, l’art ou la culture. Par conséquent, toutes les matières devraient avoir la même importance, et permettant ainsi à l’enfant de s’investir pleinement dans les matières qu’il aime et où il s’épanouit le plus. Bien entendu, à partir de la classe de 2nd, les coefficients reviendraient puisqu’il s’agit de préparer la spécialisation en vue des études universitaires », a-t-il préconisé.

Y.K 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires