Opera News

Opera News App

Education sexuelle sans tabou : un panel instruit les jeunes à l'ISTC-Polytechnique

RogerLevry
By RogerLevry | self meida writer
Published 13 days ago - 2 views

"Parlons de l'éducation sexuelle et des méthodes contraceptives sans tabou" est le thème du panel qui a réuni, le samedi 22 février 2021, à l'amphithéâtre de l'Institut des sciences et techniques de la communication (ISTC) Polytechnique sis à Abidjan-Cocody, de nombreux jeunes. Et ce, à l'initiative de la plateforme "FindMyMethod.org/fr". Avec pour panélistes Dr. Yaswa Djanwet, président de l'Organisation nationale des étudiants en sciences de santé (Nohss-Côte d'Ivoire), par ailleurs ambassadeur de Côte d'Ivoire pour le programme mondial Youth Opportunities; l'oustaz Koné Abou, psycho-sociologue, conférencier et guide religieux; et Euphrasie N'Tchin Coulibaly, présidente de l'Association pour la promotion de la santé sexuelle et l'autonomisation des jeunes (Ap2saj)-Youth and Community Engagement Associate Ipas Afrique francophone.

Plusieurs sujets ont été abordés. Notamment l'importance de l'éducation sexuelle, le sexe et le handicap physique, le consentement sexuel, l'hygiène menstruelle, les méthodes contraceptives et leur accès.

A cette rencontre, le public a pu interagir avec les panélistes.

A la question de savoir comment se protéger, protéger l'autre, les enfants, les femmes, l'oustaz Koné Abou pense que la meilleure manière, c'est de s'armer soi-même, en connaissant et en coopérant. "Aujourd'hui, la meilleure posture, c'est celle qui sait mettre tous ses atouts physiques au devant. Nous sommes dans une société où il y a un groupe qui désire et un autre qui aime", a-t-il indiqué. Et d'ajouter : "L'éducation sexuelle est une autre forme d'éducation. C'est vital, le fait de l'apprendre. Le sexe doit être une éducation. Il faut donner l'enseignement du sexe aux jeunes. Une formation des parents s'impose pour ne pas que l'éducation sexuelle des jeunes se fasse dans la rue. Les parents doivent être préparés à parler avec leurs enfants sans tabou pour leur éviter d'être surpris. Il faut éduquer les enfants".

Y a-t-il nécessité de se protéger ?. "Oui, nous sommes dans une société où l'on se voile la face en faisant croire que nos enfants sont tous innocents et ne savent rien. Il ne faut pas se voiler la face. Outre l'abstinence, il faut aussi parler de la protection en matière de santé sexuelle de la reproduction, la contraception", est convaincue la panéliste Euphrasie N'Tchin Coulibaly. Pour qui, parlant de la manière d'aborder l'éducation sexuelle, la sexualité, c'est toute la vie. "On naît avec le sexe, on part avec le sexe. On doit s'éduquer sexuellement toute la vie. On naît avec le plaisir sexuel. L'idéal est de parler à son enfant très tôt. C'est tout un processus, l'éducation sexuelle. Il faut adapter l'éducation sexuelle à nos réalités culturelles. L'éducation parentale est vraiment importante", a-t-elle affirmé.

Pour l'oustaz Koné Abou, la pornographie n'a jamais été la réponse à l'éducation sexuelle. "C'est du faux qu'on nous montre. Le sexe, c'est un art, c'est une culture, c'est une éducation. Le sexe, c'est la vie. Le papa doit parler à sa fille et la mère au petit garçon de sexualité. Le sexe le plus fort, c'est les femmes", pense-t-il. En outre, il fait remarquer que "tout permet aujourd'hui d'avoir accès au sexe. On a échoué, parce que la majeure partie de la population a perdu son humanité".

A en croire Dr. Yaswa Djanwet, le consentement en matière de sexe, c'est lorsqu'on obtient l'approbation d'une personne pour pouvoir réaliser un geste souhaité. "Il ne faut pas avoir peur de parler d'éducation sexuelle avec les jeunes et nos enfants. C'est primordial", souligne-t-il.

Euphrasie N'Tchin Coulibaly, elle, retient que le consentement sexuel, c'est l'accord des deux partenaires qui décident d'avoir un rapport sexuel. "L'essentiel du message, c'est que le consentement, on peut l'arrêter à tout moment. Tout ce qui suit après le non d'un des partenaires, c'est vraiment du viol", a-t-elle justifié. En outre, s'agissant de l'accès aux méthodes de contraception, elle regrette qu'en Côte d'Ivoire, il n'y ait pas de loi sur la santé de la reproduction. "Il y a plutôt un projet de loi. On ne doit pas demander la permission à un jeune pour avoir une méthode de contraception, pour avoir accès aux méthodes de contraception. En Côte d'Ivoire donc, aucune obligation est faite. Donc tout jeune a la latitude de se rendre dans tout centre de santé pour avoir accès aux méthodes de contraception qui sont disponibles pour tous", reconnaît-elle. Qui poursuit, tout en conseillant aux jeunes de visiter les centres de santé pour tout problème de santé sexuelle : "Si une jeune fille ou un jeune homme a l'information, elle ou il va choisir. Et l'abstinence fait partie d'un de ses choix. Il existe beaucoup de jeunes filles et de jeunes hommes qui sont aujourd'hui abstinents".

Le public a dit comment il appréhendait le consentement chez la femme et aussi chez l'homme, s'il fallait donner une éducation sexuelle différente à la petite fille et au petit garçon, le rôle des films porno dans l'éducation sexuelle des jeunes...

Salimatou Baldé, présidente de l'Ong Actuelles, dans le public, atteste que le meilleur moyen de contraception, c'est l'information.

Marc-André Latta

 

Content created and supplied by: RogerLevry (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Université FHB Cocody/ primes des enseignants, fausses accusations de malversation

25 minutes ago

41 🔥

Université FHB Cocody/ primes des enseignants, fausses accusations de malversation

Bénin / tristesse : tous les instituteurs d'une école meurent tragiquement, voici les détails

30 minutes ago

392 🔥

Bénin / tristesse : tous les instituteurs d'une école meurent tragiquement, voici les détails

Affaire Fraude à Agboville et autres localités : Bictogo répond enfin à Ester N'bo et l’opposition

3 hours ago

10996 🔥

Affaire Fraude à Agboville et autres localités : Bictogo répond enfin à Ester N'bo et l’opposition

Hommage / Journée internationale de la femme : Ma joie en elles...

10 hours ago

241 🔥

Hommage / Journée internationale de la femme : Ma joie en elles...

Education: le masque de protection anti Covid-19, un autre support de tricherie à l'école ?

14 hours ago

1107 🔥

Education: le masque de protection anti Covid-19, un autre support de tricherie à l'école ?

Agboville: la CEI confirme Adama Bictogo vainqueur avec 53% contre 39% pour Fleur M'bo

17 hours ago

8560 🔥

Agboville: la CEI confirme Adama Bictogo vainqueur avec 53% contre 39% pour Fleur M'bo

Législatives à Bangolo : Doho Simon rempile dans le Grand Zibiao, le FPI reprend ses quartiers dans le Zagnan

20 hours ago

8302 🔥

Législatives à Bangolo : Doho Simon rempile dans le Grand Zibiao, le FPI reprend ses quartiers dans le Zagnan

Johnny Patcheco refuse de reconnaître sa défaite et accuse Guikahué d'avoir triché

20 hours ago

6240 🔥

Johnny Patcheco refuse de reconnaître sa défaite et accuse Guikahué d'avoir triché

Brenda Biya, la fille de Paul Biya cherche un amour, mais pas n'importe quel amour

23 hours ago

6044 🔥

Brenda Biya, la fille de Paul Biya cherche un amour, mais pas n'importe quel amour

Nouveau rebondissement: selon le professeur Nyamsi, le retour de Gbagbo n'est pas de si tôt

1 days ago

5677 🔥

Nouveau rebondissement: selon le professeur Nyamsi, le retour de Gbagbo n'est pas de si tôt

COMMENTAIRES