Sign in
Download Opera News App

 

 

Résultats CEPE 2021 en chute libre : doit-on en rire ou pleurer?

Mdi2206211500



Les résultats de l'examen du CEPE et de l'entrée en sixième sont au moment où nous mettons sous presse quasiment connu dans toutes les écoles de Côte d'Ivoire. La RTI première chaîne dans son journal de 13h ce jour a annoncé le taux de réussite émanant de sources officielles et qui est de 52,51% contre un taux de réussite de 95,31% enregistré lors de la session 2020. On constate donc une régression de 42 points, ce qui paraît énorme. Les supputations comme on peut l'imaginer vont déjà bon train quand on sait que ces résultats 2021 sont parmi les plus faibles en registrés par notre pays depuis longtemps. A quoi faut-il l'attribuer? Certains y voient déjà la méthode Mariatou Koné la toute nouvelle ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation qui dès sa prise de fonction à la tête de ce ministère avait clairement affiché sa volonté de mettre fin à la tricherie qui jusque là sévissait dans le milieu. Elle avait laissé entendre qu'elle préférait avoir un taux de réussite bas qui reflète le niveau réel des élèves plutôt que d'avoir des admis avec de très bonnes notes mais qui ne savent pas lire. À cet effet des consignes stricts avaient été données avant les compositions afin de juguler le plus possible les mauvaises pratiques des élèves, des enseignants et même des parents pendant les examens. Est-ce le résultat de cette rigueur que l'on constate à travers ces résultats ? Rien n'est moins sûr. Pour d'autres il faut attendre les résultats du bepc et du bac pour se faire une idée précise de la méthode Mariatou Koné. Pour le moment vu la chute libre amorcée dans ces résultats et qui nous le parions va continuer avec les prochains résultats attendus, on se demande s'il faut applaudir des deux mains ou pleurer.

SRANKPAWA BOUAKE Mdi2206211500

Photo: Internet

Abonne toi "+ Suivre", Partage, Commente et mets un like

Content created and supplied by: SRANKPA (via Opera News )

côte d'ivoire rti

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires