Sign in
Download Opera News App

 

 

Dabou/ Dr Metch Mel Hyacinthe offre des kits scolaires à plus de 100 élèves

117. C’est le nombre d’élèves des écoles confessionnelles de Dabou qui a bénéficié, le dimanche 26 septembre, des kits scolaires des mains de Dr Metch Mel Hyacinthe, fils et cadre du département. 

C’était à l’occasion de la deuxième édition de l’Enfant musulman organisé par la présidente de l’Ong Cœur pur, Mme Anne Marie Diaby et dont Dr Metch Mel Hyacinthe qui dit attaché du prix à l’éducation des enfants de Dabou était parrain. Dans la salle de mariage de la municipalité où s’est déroulée cette cérémonie de distribution de kits scolaires composés de cahiers, de bics et autres accessoires scolaires, c’était la joie qui se lisait sur les visages des bénéficiaires de même que les directeurs et enseignant des différents établissements confessionnels islamiques et surtout des parents qui selon Mme Touré s’est dite heureuse du geste du donateur.

 

 Cependant, Dr Metch Mel Hyacinthe qui n’est pas à sa première action dans ce sens, s’est dit très heureux d’avoir contribuer à soulager les parents d’élèves en cette période de rentrée scolaire. « C’est pour moi plus qu’un devoir d’être auprès des enfants et de leurs parents en cette période de rentrée des classes », a insisté le radiologue de profession exerçant à l’hôpital général de Koumassi.

 

 Poursuivant, il a salué l’initiative de la présidente de l’Ong Cœur pur, à qui il a promis un accompagnement plus accru pour les prochaines éditions de la journée de l’Enfant musulman. « J’espère que Dieu me donnera plus de moyens pour que l’année prochaine, nous puissions doubler ou pourquoi pas tripler les kits scolaires en faveur de ces élèves l’année prochaine », a-t-il promis. Aussi a-t-il exhorté les parents à continuer cette éducation religieuse dispensée aux enfants à partir du bas âge.

« Nos enfants doivent avoir une éducation religieuse. Parce que quand on est ancré dans la religion très tôt, on est tolérant et on pardonne. C’est pourquoi, il faut encourager l’éducation religieuse de nos enfants. Parce que les enfants doivent avoir une éducation religieuse. De sorte qu’en devenant grand ils puissent devenir des vecteurs de paix et de développement », a conseillé le parrain, Dr Metch Mel Hyacinthe, tout en remerciant l’Imam Mamadou Kouman, président régional du Cosim des Grands ponts pour ses conseils et son accompagnement spirituel.

 

 

Initiatrice de cette cérémonie de célébration des meilleurs élèves des écoles confessionnelles musulmanes, Mme Anne Marie Diaby a dit sa joie de pouvoir valoriser l’excellence et montrer la connaissance et la maitrise de l’Islam par les enfants. « Un enfant qui a la crainte de Dieu sera un adulte exemplaire, vecteur de paix et de cohésion sociale », a-t-elle reconnu.

 

Tout en félicitant et remerciant le corps enseignant pour les valeurs qu’ils inculquent aux enfants, elle a également au nom des bénéficiaires traduit toute sa reconnaissance au parrain, Dr Metch Mel Hyacinthe pour l’acte hautement spirituel posé. « C’est Allah le Miséricordieux seul qui lui rendra ce qu’il a apporté comme joie aux enfants et à leurs parents », a souhaité Mme Diaby.

Patrick Méka    

Content created and supplied by: PatrickMéka (via Opera News )

Dabou Dr Metch Mel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires