Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : les enseignants contractuels sont les oubliés du système

Les enseignants contractuels de Côte d'Ivoire ne sont pas au bout de leur peine. En effet ces pères et mères de familles recrutés en 2019 par le gouvernement ivoirien à l'effet de combler le manque criant d'enseignants dans les établissements primaires et secondaires publics de Côte d'Ivoire, souffrent au quotidien le martyr par rapport au versement par " jets saccadé " de leurs salaires.

On se souvient du vivant de feu le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ces enseignants avaient accusé de trois mois de salaires impayés. Le pire est que selon les clauses du contrat entre ces enseignants et l'État, ils n'ont pas droit de faire grève tout le temps que durera ce contrat. De son côté l'État a convenu de verser chaque mois les salaires qui oscillent entre 100.000 FCFA pour les instituteurs contractuels et 120.000 FCFA et 150.000 FCFA pour les professeurs de collège et de lycée. Visiblement c'est l'État ivoirien qui ne respecte pas ses engagements par rapport au contrat. D'ailleurs soulignons au passage qu'une vague d'enseignants contractuels avait été virée des années auparavant pour avoir fait grève à cause des mêmes revendications salariales. Les syndicats du secteur éducation formation regroupés au sein de la COSEFCI ( Coalition Secteur Éducation Formation de Côte d'Ivoire) avaient chaque fois demandé leur réintégration au temps de la ministre Kandia Camara, mais jusqu'à présent c'est le silence radio du côté des autorités. Et pourtant certains enseignants contractuels rencontrés disent remplir les mêmes tâches que leurs collègues sortis des écoles de formation telles que le CAFOP ou l'ENS. En attendant d'ici les années à venir de recevoir leurs matricules pour espérer se syndiquer, pour le moment là situation des enseignants contractuels de Côte d'Ivoire laisse à désirer. On pourrait pourquoi pas dire que ce sont les oubliés du système éducatif ivoirien.

Espérons que la nouvelle ministre qui s'est appropriée le dossier des enseignants contractuels comme l'a fait savoir son chef de cabinet pourra faire évoluer les choses pour le bonheur de ces braves hommes et femmes qui se tuent au quotidien à la tâche pour l'éducation et la formation de nos enfants.

Content created and supplied by: Olivierakaffou (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires