Sign in
Download Opera News App

 

 

Professeur Boa Thiémélé : " La dot en Côte d'Ivoire est devenue une escroquerie collective "

Depuis quelques années, la dot dans notre pays se manifeste d'une tout autre manière. Il ne s'agit plus du pacte traditionnel scellé entre deux familles sur la base de présents symboliques. Les cérémonies de dot sont devenues festives et nécessitent d'énormes moyens financiers. Les mariés doivent souvent faire face à une longue liste de cadeaux divers et d'argent. Au cours de la cérémonie proprement dite, le couple est richement vêtu. Tout cela fait dire à certaines personnes que la dot est devenue une source inutile de dépenses. C'est ce que pense Boa Thiémélé Ramsès, professeur de philosophie à l'université Félix Houphouet Boigny d'Abidjan.

<< La dot en cote d'ivoire ou en Afrique est devenue une escroquerie collective. Elle ruine les jeunes. Du symbolique, on est passé au ludique dispendieux ou onéreux >>, a-t-il écrit sur Facebook en répondant à un post de l'internaute Olivier Gnongoué.

En ces moments difficiles, il est préférable de privilégier l'essentiel en évitant les dépenses inutiles.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires