Sign in
Download Opera News App

 

 

Vu le processus de recrutement des instituteurs, peut-on normalement dire qu'ils sont illettrés ?

Le Député Maire de Tiassalé monsieur Assalé Tiemoko lors de sa parution d'hier 08 juillet 2021 sur sa page officielle facebook, a fustigé une partie des enseignants de l'enseignement Préscolaire et Primaire de Côte d'Ivoire en les traitant de personnes recrutées sur mesure par favoritisme et sans un minimum de bagage intellectuel.

En clair pour lui, Il faut auditer le niveau des enseignants qui ont été recrutés au compte de l'enseignement Préscolaire et Primaire, de 2000 à 2020 car plusieurs d'entre eux n'auraient pas le niveau ou auraient de faux diplômes, notamment ceux recrutés en 2014 qui ne sauraient ni lire ni écrire correctement.

Si tous ces faits évoqués par ce député de la nation sont avérés, c'est tout de même délicat pour l'avenir de la République de Côte d'Ivoire.

Toutefois, ne serait il pas entrain d'attaquer toute une corporation, un système mis en place par l'État et même l'État de Côte d'Ivoire lui-même dont il est le représentant à l'hémicycle où toutes les lois sont votées ?

Car le recrutement des instituteurs dont il parle, obéit à des critères et processus( l'âge, le diplôme, la formation au CAFOP, la titularisation par les IEPP) définis par les lois ivoiriennes, et mis en exécution par le Ministère de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation et donc, il serait préférable que le député de Tiassalé s'oriente vers les employeurs de ces citoyens ou même cherche à améliorer ce qui ne va pas en proposant de nouvelles lois dans ce sens.

Pour terminer, notons que dans tout corps de métier il y a souvent des brebis égarées, cependant les enseignants en tant que concepteurs d'esprits restent ceux grâce à qui nous avons réussi à nous approprier la civilisation occidentale, c'est-à-dire l'éducation et toutes ses dérivées et de ce fait, ils méritent respect et considération au lieu de les exposer à la vindicte populaire.


RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

assalé tiemoko côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires