Sign in
Download Opera News App

 

 

Fraude au Bac 2021: Fitini avait raison quand il chantait "l'école ivoirienne, c'est vraiment triste"

Chaque année lors du déroulement des examens scolaires, on note des cas de fraudes. La tricherie est un mal social qui est malheureusement présent dans le coeur de certains élèves qui préfèrent passer le temps à autre chose qu'étudier. Au final, c'est l'utilisation de subterfuges pour atteindre les objectifs.

Cette année 2021, les examens du Baccalauréat connaissent quelques difficultés avec "l'examen à grand tirage". Mis à part cela, un plus grand défi à relever est l'empêchement de la tricherie. Malgré tous les moyens de sécurité qui sont appliqués dans les centres d'examen pour qu'aucun candidat n'entre dans les salles de composition avec un téléphone portable ou des bouts de papiers, les élèves trouvent toujours des moyens très subtiles pour tricher.

(Image d'illustration)


Les cas de tricherie qu'on voit sont vraiment étonnants. Certaines filles copient les réponses sur leurs cuisses, d'autres achètent du pain et y placent le téléphone au milieu pour pouvoir entrer en salle et recevoir des messages. Il y a encore des tricheurs qui copient les leçons dans la paume leurs pieds... c'est vraiment trop de torture pour espérer réussir à un examen.

Tout cela donne raison à l'artiste zouglou Fitini qui a chanté en 2002 un morceau intitulé "l'école ivoirienne". Le refrain de sa chanson se traduisait comme suit: " oh c'est vraiment triste, l'école ivoirienne c'est vraiment triste..."

Malgré tous les efforts que le ministère de l'Education nationale fait pour que les candidats méritent leurs diplômes en leur permettant de passer des examens sans tricherie, sans fraude, il y a toujours des cas qui sont recensés. Un élève qui étudie consciencieusement est susceptible de bien travailler lors des épreuves orales et écrites afin d'être admis à son examen. Cependant, le constat est triste, les élèves préfèrent tricher et les résulats sont moins bons. L'artiste Fitini avait raison quand il chantait "l'école ivoirienne".

L'Etat de Côte d'Ivoire fait son mieux pour que les conditions d'admission aux examens scolaires soient sobres, transparentes et moins difficiles. Il revient à la jeunesse scolaire ivoirienne de prendre conscience de la nécessité d'étudier correctement pour ne pas tomber sous le poids de la sanction après une tricherie ou après un examen raté par manque de révision.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires