Sign in
Download Opera News App

 

 

Education : La COSEFCI met la pression sur la Ministre Mariatou Koné

Depuis son arrivée à la tête au ministère de l'éducation nationale, la ministre Mariatou Koné s'est montré motivé pour résoudre les problèmes et réossé le niveau du système éducatif. Aujourd'hui la Coalition du Secteur Éducation/Formation de Côte d'Ivoire (COSEFCI) invite camarade enseignant, personnel d'orientation,d'éducation et assimilés à un arrêté de travail du mardi 11 mai au vendredi 14 mai pour exigé :

1. Le reversement des salaires suspendus de Mai 2019 à janvier et février 2020.

2. La revalorisation des indemnités de logement

3. La suppression des cours de mercredi au primaire

4. Le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires, mise en place des intendances intégrés aux centres d'examens et rémunération de la surveillance.

5. Le paiement des 500000 F à chaque enseignant ex-contractuel au titre des émoluments non payés de Janvier à Mai 2014, puis l'intégration à la fonction publique du résiduel des radiés en 2014 pour fait de grève.

6. La suppression de l'emploi Instituteur Adjoint (IA).

Mariatou Koné sera telle encore capable de résoudre l'un des problèmes qui menace le système éducatif depuis des années ?



Content created and supplied by: La.vérité.toute.fraîche (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires