Sign in
Download Opera News App

 

 

Paiement des indemnités de correction et de secrétariat à Gagnoa : de nombreuses irrégularités

La colère ne retombe pas parmi de nombreux enseignants et membres de secrétariat ayant pris part aux examens à grand tirage du BEPC et Baccalauréat session 2020 dans la ville de Gagnoa et alentour. Grande a été leur désillusion de constater depuis le lundi cinq avril 2021, date du début du paiement des indemnités de nombreux manquements.

En effet, les états financiers transmis par la direction régionale de l’Education nationale et de l’enseignement technique de Gagnoa au trésor de ladite ville pour paiement contient nombre d’irrégularités.

Ces irrégularités prennent la forme d’omissions de noms, d’ajouts d’enseignants et membres de secrétariat fictifs selon les syndicats et de moins perçu c’est-à-dire de prélèvements abusifs constatés sur les indemnités dues.

Ainsi selon le décompte fait par les milieux syndicaux, qui réceptionnent toutes les réclamations, le manque à gagner en termes de prélèvements ou de montants défalqués sur les indemnités s’élève à environ deux millions et demi. Quand on sait la délicatesse, la pression et l’exigence liée au travail de correction et de membres de secrétariat, de telles pratiques prédatrices gagneraient à disparaitre.

Gageons que la nouvelle Ministre de l’Education nationale en fasse son cheval de bataille, non seulement en majorant ces indemnités et en les payant à bonne date c’est-à-dire dans un délai raisonnable. Pourquoi pas ne pas revenir simplement à l’idée une intendance intégrée aux centres de correction ? Toute chose qui éviterait cette infantilisation du corps enseignant réduit à attendre sur un an des indemnités sans consistance et probablement mettrait le processus de paiement à l’abri de nombre d’irrégularités.

Content created and supplied by: LeGrognon (via Opera News )

gagnoa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires