Sign in
Download Opera News App

 

 

Éducation nationale : lettre ouverte à madame la Ministre Mariatou Koné

Madame la Ministre,

Votre nomination à la tête du prestigieux ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation a été saluée par plus d'un, surtout après avoir étalé les grandes lignes de votre vision. Dans l'un de vos discours de recadrage, vous aviez décrier par exemple le déséquilibre dans le dispatching du personnel de l'éducation-formation, les frais annexes exorbitants au compte des COGES, l'uniformisation des coefficients des matières au premier cycle du secondaire...etc.

Madame la Ministre, si des efforts ont été faits à certains niveaux, beaucoup reste encore à faire. Car aujourd'hui, après les affectations et mutations des enseignants, éducateurs et Adjoints au Chef d'Etablissement, une injustice apparaît de manière criarde. Pendant que certains établissements ont des ACE en surnombre, beaucoup n'en ont même pas un seul. Alors que des enseignants sont sous-employés dans certaines localités, il n'y en a même pas dans des disciplines dans d'autres établissements. Oui, madame la Ministre, des milliers d'élèves de plusieurs établissements de la place manquent de professeurs de mathématiques, physique-chimie, philosophie, français et ce, même des élèves en classes de troisièmes et de terminales. Pourtant, à la fin de l'année, tous seront candidats aux mêmes examens.

Aussi, dans les affectations des nouveaux ACE, certains cas sont-ils considérés comme des sanctions : pour certains d'entre eux, vous avez été réaliste en les maintenant dans les DRENA où ils étaient comme enseignants. Cependant, pour d'autres c'est tout le contraire : du sud-ouest, ils se retrouvent au nord ou à l'Est pour certains, ou de l'Est à l'Ouest pour d'autres. Sans oublier que les frais de déménagement sont à leur compte exclusif.

Madame la ministre, cette réalité décrite est relative à l'année scolaire 2021-2022. Nous voudrions vous le rappeler pour réagir et corriger les disparités au moment où il est encore temps. Merci de nous accorder une oreille attentive, madame la Ministre.


RigobertKohou

Content created and supplied by: RigobertKohou (via Opera News )

mariatou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires