Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : où sont passés les candidats bons samaritains lors des dernières législatives ?

Lors des campagnes législatives, de nombreux candidats ont parcouru plusieurs cintrées du pays dans l'optique certaine d'avoir des voix. Et cela a été des moments où ces candidats ont offert des présents, ont équipé des centres de santé, des établissements scolaires, ont fait des reprofilages de voies, d'autres ont donné un coup de main à des femmes qui faisaient la cuisine, tel le cas du candidat Kevin Fiéni à Tanda. Par exemple, à Odienné, les tas d'ordures qui jonchaient des rues à des endroits, les caniveaux bouchés dans plusieurs secteurs de la ville doivent leur salut aux législatives du 6 mars dernier. Finies les législatives de 2021, rendez-vous dans cinq ans avec les mêmes stratégies de conquête de l'électorat.

Après cette période '' d'extrême charité '', ces bons Samaritains semblent avoir pris la clé des champs, car après la proclamation définitive des résultats par le conseil constitutionnel, cette vague de bienfaisance a du mal à continuer, ces acteurs de la charité ont pratiquement disparu de la circulation. Qu'est-ce qui n'a pas marché ? Donc, c'était de la générosité motivée ? Ou une tentative de séduction par tous les moyens ? L'on retiendra que les périodes électorales accouchent de nombreuses âmes sensibles à la cause des populations.



As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires