Sign in
Download Opera News App

 

 

<< Kandia Camara n'est pas responsable de la mauvaise éducation de nos enfants >> chroniqueur Duncan

Le chroniqueur Duncan a jeté un regard analytique sur le niveau d'éducation de la petite fille dans la capitale Abidjannaise. Il a évoqué plusieurs raisons pour lesquelles le constat est '' alarmant '' tout en invitant à ne pas accuser l'ancienne ministre Kandia Camara, mais aux parents d'élèves d'assumer leurs responsabilités.


Le vendredi 30 avril dernier, celui qui se fait appeler le chroniqueur Duncan a évoqué plusieurs raisons pour lesquelles le tableau de l'éducation de la petite fille en particulier est '' sombre ''. << Au lieu d'accuser Kandia Camara, il faut plutôt assumer ses responsabilités dans l'échec de l'éducation des petites filles. Combien de parents aujourd'hui préparent deux fois par jours à la maison comme ça se faisait dans le passé ? >> s'est-il interrogé, laissant entrevoir que la pauvreté des parents est pour beaucoup dans cette situation.

Selon lui, tant que la petite fille d'environ 13 ou 14 ans peine à manger à midi à la maison et même à se reposer les après-midi à la maison après les cours tant il y'a beaucoup d'enfants dans la seule et même pièce, elle finira d'une manière ou d'une autre à céder aux avances des petits garçons qui lui donnent 500 F ou 1000 Fcfa par jour pour qu'elle mange et chez qui elle peut aller se reposer l'après-midi tranquillement avant de regagner le domicile familial. << C'est dommage, mais plusieurs petites filles dans ces conditions là ne terminent pas leur cursus scolaire , parce que pour la plupart, elles tombent très vite enceintes et tout se complique >> a-t-il regretté.

<< Aujourd'hui quand tu donnes des conseils à une petite fille, elle te sort leur fameuse phrase: on est au 21ème siècle, ce qui sous-entend qu'elles sont libres de faire ce qu'elles veulent sans que les parents ne puissent les corriger >> a-t-il martelé.

Pour le chroniqueur Duncan, le niveau d'éducation de la petite fille est '' alarmant '', ce qui donne de voir tout logiquement une montée extraordinaire du phénomène de '' géreuses de bizi '' pour parler des prostituées. << Quand manger à la maison et se vêtir devient un '' miracle '', les filles se trouvent obligées de passer par tout moyen pour survenir à leurs besoins, c'est ce qui donne de voir le phénomène de '' bizi '' >> a-t-il ajouté

Pour terminer, il a posé la question de savoir << combien de parents se rendent aujourd'hui à l'école pour s'enquérir du rendement de leurs enfants >> tout en invitant les parents à prendre leurs responsabilités au lieu d'accuser l'ancienne ministre de l'éducation nationale Kandia Camara d'avoir gâché l'éducation de leurs enfants.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

kandia camara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires