Sign in
Download Opera News App

 

 

Université de Cocody: la Fesci arrête les cours au département de Communication : les raisons

La section Langue Littérature et Civilisation- Information Communication Art (LLC-ICA) de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) a procédé ce mardi 13 avril 2021, à l'arrêt des cours au département de Communication de l'université Félix Houphouet Boigny d'Abidjan - Cocody.

Joint par téléphone, un responsable du Bureau national de ce mouvement estudiantin (Fesci) précise d'emblée le caractère circonscrit de cette grève avant d'en livrer les raisons. Le Master professionnel, les cours en ligne et l'ouverture de la salle de pratique constituent les trois points de revendication des grévistes.

Notre source précise qu'il existe une sélection après la Licence pour continuer le Master. Une décision, qui, poursuit-il, s'est heurtée au refus des étudiants. Une mesure palliative relative à une Maîtrise appliquée (Bac +4) avait été prise sur une période de deux années. Celle ci devait aboutir, ajoute-t-il, à la création d'un Master professionnel. Ce qui ne pas le cas à ce jour.

Deuxième pomme de discorde entre les grévistes et la direction : les cours en ligne. A en croire ce responsable de la Fesci, les cours en ligne sont en réalité des transferts de supports de cours via WhatsApp. Ce qui n'est pas propice, dit-il, à la compréhension des cours.

Reste le dernier point de revendication qui est l'ouverture de la salle de pratique. Il s'agit d'un matériel de dernière génération offert au département depuis 2012. Il s'agit précisément des studios radios de l'université (4 studios fixes et 2 studios mobiles ). Toutefois, ce matériel destiné à la pratique reste enfermé dans une salle pendant neuf ans. Telles sont les revendications qui ont conduit au dépôt d'un préavis de grève au bureau du doyen de la faculté.

Interrogés sur ces points, nos sources proches de la direction, reconnaissent aux grévistes leur droit le plus absolu. Toutefois elles se disent surprises de cette grève qui ne participera, selon elles, qu'à retarder un département sur la voie de la normalisation de l'année académique 2020-2021.

Concernant les cours en ligne, nos sources rappellent qu'ils ne sont pas exclusifs au département mais relève plutôt d'une mesure gouvernementale liée à la pandémie mondiale la Covid-19. '' Les enseignants font trois séances en présentiel et offrent aux étudiants les syllabus et supports de cours. Les trois autres se font en ligne. Nous exhortons même les enseignants à dispenser tous les cours en présentiel en prenant les dispositions relatives à la distanciation physique. La question ne devrait pas poser de problème.'' réplique notre source.

Sur la question du Master professionnel, elle poursuit pour dire que cela requiert l'intervention des professionnels du secteur et que les négociations sont en cours avec la nouvelle équipe dirigeante de ladite université.

Enfin notre source révèle que les responsables de la faculté n'ont jusque là pas encore reçu les clés de la salle de pratique et que cela relève des autorités universitaires voire du ministère de la communication. '' Les UFR sont au service des étudiants. Il faut frapper aux bonnes portes et se distinguer par des actions citoyennes en lieu et place des grèves qui portent préjudices à tout le département. Il faut penser à l'intérêt des étudiants'' conclut notre source.

La grève porte sur trois jours renouvelables. Esperons que les autorités compétentes trouveront les solutions adéquates pour le bien être des étudiants afin que le département de Communication demeure parmi les départements qui connaissent une année académique normale.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

cocody

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires