Sign in
Download Opera News App

 

 

Le ministre Mariatou Koné vient de déjouer une nouvelle technique de tricherie au baccalauréat

La ministre Marietou Koné marque-t-elle le début d’une nouvelle ère pour le secteur de l’éduction en Côte d’Ivoire ? En tout cas cette dame prône l’excellence et se donne les moyens de vraiment tirer le meilleur des élèves.

Les résultats du BEPC (Brevet d’Étude du Premier Cycle), proclamés ce 6 juillet 2021, viennent encore confirmer tout le bien, et justifier tout l’espoir que les ivoiriens nostalgiques de l'ancienne méthode caractérisée par la rigueur voient en elle. 

Le taux de réussite au BEPC cette année qui est 41,21% contre 53,17% marque un recul à l’instar des taux relevés au niveau du CEPE. Et pour le baccalauréat également, il faudra s'attendre à un recul.

Alors qu'il est strictement interdit de se rendre dans les centres de composition du baccalauréat avec les téléphones dans le but d'éviter toutes tricheries, certains ont trouvé le moyen de détourner cette disposition. En fait, selon les propos de Monsieur Tra Bi chef de centre qui s'exprimait sur la NCI au cours du journal télévisé de 12 heures 45, les tricheurs confient leurs téléphones à des complices à l'extérieur qui rôdent autour du centre. Une fois entrée l'individu désireux de tricher feint d'avoir des besoins et demande à sortir dans le but d'aller récupérer le téléphone remis auparavant à son complice.

Cependant c'était sans compter sur les dispositions prises par Madame le ministre Marietou Koné, qui a disposé des personnes en civil pour que la manœuvre de ces individus n' aboutissent guère. Ainsi selon toujours Monsieur Tra Bi huit personnes ont été interpellé par des agent de la PJ.


Abonnez-vous (+suivre), likez et Partagez !

Content created and supplied by: L'ivoirien_3.0 (via Opera News )

bepc brevet ivoire mariatou koné marietou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires